Ca sonne comme une formule miraculeuse, ça l’est !

J’avais comme beaucoup des lichens sur le pont de mon bateau, qui formaient des tâches brunes fort peu esthétiques et que j’avais essayé d’éradiquer par la force et à plusieurs reprises. Une brosse, une éponge, de l’eau, des produits (j’ai essayé le Cif, la lessive Saint Marc, sans doute d’autres produits), mais à chaque fois il fallait frotter comme un damné pour enlever un à un ces indélicats végétaux. Les lichens c’est béton, ça ne s’enlève pas comme ça !

Jusqu’à ce week-end où mon épouse m’a suggéré d’essayer dessus ses « éponges magiques », de petites éponges en mousse, entre l’éponge et la gomme, achetées pour pas très cher dans une grande surface (les miennes sont de marques de distributeur).

Et là, c’est absolument dingue, les lichens s’effacent sans aucun effort, on mouille l’éponge, et on frotte vaguement les tâches qui disparaissent en un clin d’oeil.

Voilà, une petite astuce qui coûte pas bien cher, n’emploie pas de produits chimiques, pas plus que d’huile de coude, et en un rien de temps on retrouve un pont blanc immaculé !

Le bémol de l’histoire, les gommes magiques fondent comme neige au soleil, on en aura passé deux sur les parties planes du pont et du cockpit. Quant aux parties recouvertes d’antidérapant, je n’ai même pas essayé, arrivant en fin de stock d’éponges, mais ça semble beaucoup moins simple et économique que sur les parties lisses.

author image

À propos de ghismo

Vous pourriez aimer aussi...

Changer la turbine de refroidissement (hors-bord)
Contrôler les roulements de sa remorque

5 commentaire

  1. (Belle trouvaille) Merci à Madame Ghismo pour cette très belle sugestion. Cela va simplifier la tâche nettoyage à de nombreux marins ;-)

    Toutefois une petite question : Quid de la peinture avec cette éponge magique ?

  2. (RE: Venir à bout des lichens sur le pont, sans effort) De ce que j’ai pu constater, c’est très respectueux de la surface. Après, un essai sur une petite surface avant d’attaquer tout le pont reste une sage précaution :)

    D’ailleurs, sur la vidéo (bon, c’est tout petit, on ne voit pas très bien), je me suis trouver à chercher à gommer des projections de peinture, celles là ne sont pas parties.

    Il ne faut pas appuyer sur l’éponge, ça part vraiment tout seul.

    Un petit explicatif du principe de l’éponge magique :
    http://blog.dweho.com/dweho/actualites/nettoyer-sans-produits-chimiques/

  3. (RE: Venir à bout des lichens sur le pont, sans effort) J’ai aussi rencontré ce problème de lichen, bateaux longtemps stockés à terre sans entretien.
    De la javel diluée dans de l’eau et j’asperge le pont à l’aide d’un diffuseur. Je laisse agir de 10 à 20 mn puis un coup de Karcher eau froide.
    Au port ce n’est pas pratique je le concède mais lors des opérations annuelles d’entretien une fois le bateau sorti c’est efficace.

  4. (l’éponge/gomme magique !) Hello Ghismo,
    Pour ma part j’avais, précédemment, effectivement été bluffé par l’efficacité de ces éponges magiques pour tous types de tâches qui ne voulaient pas partir autrement… mais j’avoue avoir oublié depuis quelques temps cette très efficace gomme à effacer (éponge de mousse blanche usable mais ne laissant aucune trace d’abrasion sur le support de base).
    Merci vivement pour cet intéressant témoignage et ce rappel, je vais derechef penser à m’en re-procurer pour faire quelques expériences sur mon bateau. (attention prévoir quelques exemplaires car l’usure de cette gomme en mousse est très rapide…)
    scalare85

  5. (autre solution de nettoyage efficace…) Bonjour, je reviens faire un tour sur mon site préféré après un long moment d’absence, trop occupé cette année avec d’autres activités…
    J’en profite pour faire part en passant de ma propre expérimentation concernant le propreté du pont de mon Edel 4.
    Lors du grand nettoyage d’avril dernier, le pont était réellement sale et marqué par des lichens, particulièrement ceux incrustés dans les micros fentes de vieillesse et de pression de la surface du cockpit et d’ailleurs… Impossible de les nettoyer à la brosse, à l’éponge ou à n’importe quel produit de nettoyage ; cela faisait très sale et vilain !
    J’ai alors décidé d’appliquer une méthode très efficace utilisée sur ma terrasse à chaque début de printemps, à savoir l’application d’un mélange de 400 gm de bicarbonate de sodium et d’un verre de javel dans un seau d’eau tiède, à bien touiller… J’ai ensuite passé la mixture à la brosse sur tout le pont mais surtout sans rincer de suite…
    J’ai laissé 3 jours le mélange faire son action de fond pour ensuite passer le jet d’eau et rincer.
    Résultat parfait et même au delà de mes espérances ! le pont était redevenu d’une blancheur magnifique et il a fallut que j’y regarde à deux fois pour retrouver la trace de ces rides de vieillesse antérieurement encrassées par la saleté…
    Je referai donc le même traitement en avril ou mai prochain…
    Je ne doute pas que ces informations seront utiles et testés, à la saison, par quelques autres passionnés …
    Bon vent à tous
    scalare85

Les commentaires sont fermés.

Canal 16