Tous les conseils pour entretenir vos voiles Afin d’assurer une bonne durabilité à vos voiles, nous vous recommandons de prêter une attention toute particulière aux consignes d’entretien et aux recommandations générales énoncées dans la suite de cet article.

Protection de la voile

Avant de hisser la voile pour la première fois, assurez-vous que tous les objets coupants et toutes les extrémités pointues, comme les vis de tendeurs, les clams, les têtes de chandeliers, les bastaques, les extrémités des poulies et celles des barres de flèche ont été bien fermés ou protégés. Nous vous recommandons de marquer sur la voile la position future que prendront les extrémités des barres de flèches, la première fois que vous monterez la voile. Protégez les surfaces en utilisant du « dacron » P.S.A. (adhésif Insigna collant par simple pression) c’est un tissu spécifique. D’autres points d’impact, comme par exemple la bordure de la voile d’avant (jupe) qui rentrent en contact avec les filières et les chandeliers devront également être protégés.

Tension de la drisse, de la bordure et du nerf de chute

Entretenir vos voiles Il faudra éviter de trop hisser la voile. Si pendant la manœuvre, un pli vertical se forme le long du guidant, cela indique nettement qu’une trop grande tension a été appliquée. Il faudra appliquer une tension de guindant juste suffisante pour supprimer les plis horizontaux de la voile. Ceci est également valable pour la tension appliquée à la bordure de la grand-voile. Raidissez la bosse de réglage juste suffisamment pour supprimer tous les plis qui se sont formés dans la voile. Raidissez la tension de ralingue de chute juste suffisamment pour éviter des battements de la chute, n’oubliez pas qu’en bordant davantage les écoutes de la voile, il vous faudra soulager le nerf de ralingue.

Pliage, rangement ou stockage de la voile

Le pliage des voiles est une phase à ne pas negliger pour entretenir vos voiles Toutes les voiles devront être pliées ou roulées de manière à éviter que des cassures marquent le matériau. Avant de plier la voile, choquez la bosse de manière à ce que la bordure ne soit pas sous tension. Pliez la voile sans trop la serrer et conservez-la dans un vaste sac à voile. Pliez la voile parallèlement à la bordure et en formant des rectangles d’une taille approximative de 60 cm à 70 cm.

  • Conservez la voile dans un local sec et frais, propre et bien aéré.
  • Séchez bien la voile avant de la laisser sur le bateau pendant une longue période sans navigation.
  • Ne prenez surtout pas l’habitude de sécher la voile en la hissant et la laissant battre au vent.
  • Évitez l’humidité qui pourrait engendrer des moisissures. Même si un nombre important de moisissures n’affecte pas directement la solidité de la voile ni sa longévité, elle peut entraîner des taches ou des auréoles visibles qui seront ensuite très difficiles à enlever.

Protection contre les rayons ultra-violets (U.V.)

La bande anti UV consiste à préserver vos voiles et contribue à l'entretien des voiles Évitez d’exposer longtemps la voile, en totalité ou en partie, aux rayons du soleil quand elle n’est pas utilisée. Il faudra utiliser un fourreau ou une bande de protection car la voile est fabriquée en un tissu résistant aux rayons ultra-violets mais pas pour une exposition permanente. Le fourreau devra être fabriqué en un matériau lourd, souple et perméable à l’air pour éviter que la voile soit endommagée par ses battements au vent.

Comment utiliser votre voile

Pendant les deux premières heures de navigation, nous vous recommandons fortement de ne pas mettre la nouvelle voile sous la vitesse maximale de vent recommandée. Cela donnera à ses différents composants le temps de se mettre en place uniformément pour permettre ensuite une performance optimale et afin de garantir une excellente durabilité à cette nouvelle voile. Il est important que vous respectiez strictement la vitesse maximale de vent que vous avait recommandée votre maître voilier.
  • Prenez un ris dans la voile si les conditions l’exigent.
  • Evitez de faire fasseyer votre grand-voile en prenant un ris.
  • Lors d’ un changement de voile d’ avant ou d’une réduction de sa surface, faites bien attention à vérifier que les chariots d’écoute se trouvent bien placés. Cela évitera de trop tendre la chute ou la bordure de la voile, et ainsi de dégrader la voile.
  • Au louvoyage, veillez à bien larguer à temps l’écoute sous le vent pour empêcher la chute de se bloquer sur la barre de flèche pendant cette manœuvre

Réparations

Il vous faudra veiller à réparer de temps à autre les accrocs ou les déchirures de votre voile, mais le plus vite possible, afin de minimiser les dégâts. La meilleure manière de réparer provisoirement les détériorations mineures se fera en utilisant un tissu « dacron » adhésif PSA. Rincez bien la zone à réparer afin d’enlever toute les traces de sel et toutes les salissures, séchez soigneusement avant de procéder à la réparation. Placez le ruban adhésif des deux côtés de la voile. Pour les réparations définitives, veuillez bien renvoyer la voile à votre maître voilier dans les meilleurs délais.

Précautions à prendre au nettoyage et au lavage

Si la voile a été fréquemment utilisée ou si elle a navigué dans la brise, il faudra rapidement la laver soigneusement à l’eau douce et la rincer à grande eau pour enlever toutes les traces de sel et toutes les salissures. Faites bien attention à ne pas tremper complètement la voile et la laisser ainsi. Ensuite il faudra la brosser et la nettoyer avec précaution.
  • Le sang et les moisissures pourront être enlevés en brossant la zone entachée à l’aide d’une brosse dure bien sèche et en essayant d’enlever le plus de moisissures possible. Trempez seulement la zone entachée dans un liquide de lavage pas trop agressif, diluée à l’eau douce pendant deux heures et brossez légèrement. Rincez ensuite à grandes quantités d’eau douce.
  • Vous pourrez enlever les taches de rouille en utilisant l’un de ces produits dénommés dérouillant, vendus dans le commerce sous différents noms et que vous trouverez dans presque toutes les quincailleries. Tenez bien compte des instructions de nettoyage données. Diluez et rincez encore plus.
  • Vous pourrez enlever les taches d’huile, de graisse et de goudron en utilisant une brosse pour traiter la zone sale. Utilisez de l’acétone ou un autre diluant, frottez ensuite avec un chiffon de nettoyage. Les taches enlevée partiellement, continuer à brossez la zone en utilisant un solvant pour gras. Rincez bien à l’eau douce pour éliminer du tissu toutes les traces de solvant.

Quelques mots pour terminer

Veuillez bien noter que la durée de vie de votre voile se prolongera si vous tenez compte de cette dernière recommandation. Veillez à bien renvoyer la voile à votre maître voilier dès que la saison s’est terminée ou au moins une fois par an pour un contrôle, et pour une éventuelle remise en état. Cette pratique pourra prolonger la vie de votre voile pour des années et vous permettra d’en profiter au maximum.
author image

À propos de Sea You

Vous pourriez aimer aussi...

1 commentaire

  1. Je suis sur le point d’acquérir un nouveau génois
    cet article tombe à pic bravo
    :-)

Les commentaires sont fermés.