Jusqu’à présent le moteur tournait à 90% en eau douce. A part un petit entretient au vinaigre blanc tous les 4 ou 5 ans pour détartrer le circuit, il n’était pas nécessaire de le dessaler. Pour garder le moteur en bon état le plus longtemps possible. J’ai donc réfléchi à la méthode que j’allais devoir employer pour m’adapter à la situation suivante : Moteur à poste en permanence en milieu marin sans possibilité d’entretien à domicile.

 

 

 

Bénéficiant d’un balcon j’ai pu installer dans un coin un baril pour y plonger le moteur et le faire tourner pour l’entretien. Il y à aussi la possibilité de s’en passer en utilisant un kit de rinçage moteur appelé oreille ou ouïes de rinçage, comme celui-ci :

 

Ça ne répondait pas à mon problème. Je me vois pas sortir le moteur de son puits à chaque retour de nav. pour lui coller le kit d’autant que pour que cela soit efficace il faudrait mettre le moteur en route pour que l’eau puisse remonter dans tout le circuit de refroidissement.

Alors que nous flânions sur les pontons durant un salon nautique au cap d’Agde (j’aime bien regarder les installations à bord des bateaux, ça peu donner des idées) je suis tomber sur un voilier dont le moteur (similaire au miens) était monté sur une chaise moteur sur le tableau arrière. Il était équipé d’une commande à distance mais également de tuyaux et câbles dont je me demandais à quoi ils pouvaient bien servir. Du coup, clic clac Kodak quelques photos me permettraient d’analyser ça de manière plus détaillé ultérieurement sans avoir l’air d’un gars qui fait du repérage sur un ponton pour une visite nocturne ultérieur !. 

Yamaha F8 au port de Cap d’Agde  (Oct. 2015)

   

Comparé à celui que je possède, il n’avait en commun que la prise de nourrice à essence (4). Pour les autres points cela n’était pas trop compliqué de deviner que : 

1 c’est la commande à distance de la marche avant / neutre / marche arrière

3 c’est la commande à distance des gaz.

Mais il restait à savoir à quoi pouvait bien servir le point N°2 et pourquoi ce tuyaux sortait par là du moteur. Était-ce un montage standard ou une adaptation faite par le propriétaire ?

 

En rentrant à la maison j’ai constaté que j’avais aussi une ouverture sous la commande de marche avant/arrière du moteur. En ouvrant le capot j’ai constaté un tuyau qui partait du bloc moteur et dont l’extrémité était repliée sur elle même et maintenue fermée par 3 colliers rilsan. J’ai donc été voir les éclatés du moteurs à partir du site (section : ).

Vous trouverez un grand nombre d’éclatés moteur pour les marques : Yamaha, Honda, Mercury, Jonhson, Omc, Suzuki, Tohatsu, Evinrude et Nissan Marine. classés par années et modèles. Voilà de quoi pouvoir entretenir et ou réparer votre moteur en trouvant aisément les références des pièces moteur

Voici l’éclaté en question :

 

En suivant le fil conducteur  (que j’ai mis en rouge) j’ai vu qu’après cette ouverture il y avait tout un tas de pièces détachées complémentaires possible pour ce modèle de moteur. Restait plus qu’à regarder le nom des pièces pour comprendre que cela correspondait à un système de rinçage moteur mis en place par Yamaha. Rien à voir donc avec le kit oreille permettant le rinçage comme celui montré plus haut.  Pour m’en assurer, j’ai fait quelques recherches sur Internet et là j’ai trouvé sur un site un paragraphe qui faisait état d’un système de rinçage moteur ne nécessitant pas le démarrage du moteur. Voilà exactement ce que je cherchais ! le principe était donc tout simple : Brancher un tuyau d’arrosage avec un connecteur standard que l’on trouve au rayon jardinerie sur cette entrée d’eau, ouvrir le robinet et laisser rincer le circuit.

Voilà le système qui équipe à présent mon moteur : 

F8 Yamaha outboard

 Les marques (3 bandes en amont du collier rilsan blanc) sont les marques laissées pas les 3 précédents collier rilsan qui permettaient d’obstruer le tuyau qui était lui même laissé en attente dans le moteur sous le tuyau d’arrivée essence. 

Kit rinçage moteur HB Yamaha F8

La pièce qui sert de support à l’embout que je tiens dans la mains permet également de faire bouchon lorsque le moteur tourne et que la pompe à eau fait circuler l’eau dans le système de refroidissement.

Il suffit ensuite de visser un embout permettant d’y raccorder un tuyau d’arrosage standard et le tour est joué. Lorsque le robinet est ouvert l’eau circule dans le système de refroidissement moteur sans que celui-ci soit démarré. L’écoulement de l’eau se fait comme habituellement : par la pissette.

{xtypo_info}En faisant mes recherches sur internet, j’ai également vu qu’en plus de Yamaha, Mercury à également un système de rinçage équivalent. Alors si vous souhaitez pouvoir rinçer votre moteur du sel sans avoir à le sortir de sa chaise, son puits pour le mettre dans une cuve d’eau douce ou de lui coller des ouïes, vous savez ce qu’il vous reste à faire ;-)  

Coût de l’installation du kit

  • Platine de support (à fixer sur le moteur) : 26,50 TTC (neuf)
  • Embout du tuyau + terminaison (servant de bouchon et de maintient sur la platine : 18,50 TTC (en occasion)

Le coût est certes élevé, mais ne dit-on pas que la tranquillité n’a pas de prix !…

author image

À propos de Sea You

Vous pourriez aimer aussi...

Peinture coque Edel VI
Canal 16