Edel 2 de 1969Ça y est je commence la rénovation de mon Edel 2 de 1969 acheté à la fin de l’été 2011.
Il n’est pas fier ce bateau après avoir passé plus de trois ans sans aucun entretien, dehors sans être protégé par la moindre bâche et ici en Alsace il pleut, et l’hiver il gèle fort, je vous laisse imaginer les dégâts sur un bateau pas tout « frais ».

Tout est couvert de mousse, de lichen, de poussière, bref il est à l’abandon et il y a du boulot…

 

 

Proue Edel 2

 

 

 

Voilà l’état du bateau à l’achat, les listons tombent tellement ils sont pourris, les cales pieds ne sont pas fiers non plus, le gel coat est craquelé, fissuré, les supports de main courante du capot de roof sont fissurés. La cabine présente quelques traces de fuites et des guêpes y ont fait leurs nids (4 en tout).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors première étape passer un bon coup de lavage haute pression (pour ne pas citer de marque)

Edel 2 passé au Karsher

Il est un peu plus présentable dirons nous mais il reste cependant beaucoup de travail.

Tout commence par un ponçage de l’intégralité du bateau, pont, cockpit, coque, carène, intérieur de la cabine, bref tout a été poncé, rincé, essuyé et tout ça à l’air pour que cette satanée poussière file avec le vent !

Ponçage Edel 2

Une fois tout l’accastillage démonté, les boiseries démontées, il est paré pour un petit voyage à l’abri dans un coin de garage (Schillig’Contrôle) qu’un ami me permet d’occuper pendant la durée des travaux . Un grand merci à Jo sans qui je n’aurais pas pu faire tout cela.

Alors pour Jo hip hip hip ….

Et voilà l’edel paré pour une première couche de primaire bi composant.

Edel 2 Paré pour le primaire

après cette couche de primaire

Edel 2 après une couche de primaire

 

Suivent ensuite deux couches de peinture bi-composant international « perfection » blanche appliquée au pistolet.

Coté babord d'un Edel 2 après deux couches de peinture Peinture de cockpit au pistolet d'un Edel 2 de 1969

Ça brille !!!!

Ça change et je dois avouer que cela fait plaisir de voir ce résultat, le bateau semble déjà beaucoup plus accueillant. Je vous livrerai la suite des travaux dès que possible.

Suite de l’aventure.

Une mauvaise surprise en ponçant, je me suis aperçu que les supports des mains courantes servant de glissières pour le capot de roof étaient fissurés.

Résultat, la fibre est HS, le bois de la structure est pourri, gorgé d’eau (d’où coulure d’eau dans la cabine).

problme_de_roof

Verdict : il faut remplacer donc couper la fibre, ôter le bois pourri, remettre du bois neuf propre, et refermer, avec de la fibre et résiner le tout avant un coup de mastic de finition.

Dcoupe_support_main_courante_du_roof

Alors, on coupe dans le vif, enfin dans la fibre.

Le bois d’origine est dans un très mauvais état.

tat_du_bois_dans_support_glissire_du_capot_de_roof  squelette_bois_pourri 

Voilà les morceaux de bois imbibé d’eau et tout pourri.

J’ai taillé des nouveaux morceaux de bois (un de chaque côté) dans des lambourdes en bankirai (photo ci-dessous à droite), cela fait très bien l’affaire.

Nouveau_bois_avant_rsine_et_fibre

Après avoir mis la nouvelle structure en bois, il nous faut, je dis nous, car Ma’ie, ma pote est venu me donner un coup de main, et je dois avouer que sans ce précieux coup de main je pense que j’y serai encore.

Un grand merci à Ma’ie dont les bateaux quels qu’ils soient n’ont plus aucun secret pour elle, elle est capable de tout refaire sur un bateau !! Et elle est de très bon conseils.

Merci MA’IE

rsine-fibre

Voilà les deux côtés après l’application de la fibre et de la résine.

rsine_et_fibre_des_deux_cts

Passons maintenant à la choucroute, en Alsace c’est normal me direz-vous !

Rechoucroute Ponage_de_la_chourcroute_avant_mastic_de_finition

J’ai même poussé le vice jusqu’à poncer la choucroute (résine armée) avant d’appliquer le mastic de finition, histoire de ne pas avoir de bosses ou de trous trop importants.

Il est maintenant venu le temps du mastic de finition pour reconstruire un beau profil.

Mastic_de_finition_1re_passe

Il aura fallut trois passes de mastic de finition et trois ponçages pour avoir un résultat assez proche de celui d’origine.

Voilà le travail, comme si rien n’avait changé sur cet edel 2 !!

Et_voil_la_travail

Le roof est maintenant prêt pour être peint, primaire et deux couches de peinture « perfection » que je vais appliquer au rouleau pour qu’il y ait plus de peinture qu’au pistolet, histoire d’être au sec.

La suite au prochain épisode.

Avant la photo du roof peint, nous allons aller dans la cabine, où là seulement un bon coup de nettoyage et de peinture sont à faire, mais le jeu en vaut la chandelle.

cabine_avant_peinture_2 cabine_avant_peinture

De l’huile de coude, de la lessive, de l’eau et deux couches de peinture mono composant (toplac ivoire) et voilà le résultat.

cabine_aprs_2  cabine_aprs_1 

Ça sent bon la peinture !!

Pendant ce temps, je vernis toutes les boiseries du bateau.

J’ai aussi refait des listons, des cales pieds, une nouvelle marche pour accéder à la cabine, un nouveau support moteur, des nouvelles mains courantes pour la descente de la cabine et le clou, un nouveau support de rail d’écoute a été fait en chêne massif (je ne suis pas sûr que cela tienne longtemps).

Tout sera reposé après avoir été « habillé » par 7 à 8 couches de vernis.

boiserie_extrieure_et_intrieure_nouveaux_listons_et_cales_pieds

Et bien sûr pendant que le vernis, le mastic, et la peinture sèchent je m’occupe du mât.

Les hublots sont tous ternes, il est impossible de voir à travers, et là encore un produit miracle, du polish pour plexi et ça marche, bon c’est évident qu’il faut des bras pour nettoyer, frotter, polir, essuyer, repolir…. jusqu’à que que l’on puisse voir à travers.

Certes, ce n’est pas transparent comme à l’origine mais au moins mes deux petits garçons pourront voir ce qui se passe dehors !

plexi_avant_polishage Plexi_aprs_polishage
 Avant  Et après

Ça y est le roof est enfin terminé, ouf!!

Je dois avouer que je suis content du résultat, et que rien ne trahi cette étape de reconstruction, ni vu ni connu ! Voilà deux photos pour voir ces deux nouveaux supports de capot de roof, comme neufs.

 Support_tribord_roof_fini supports_tribord_et_babord_termins_aprs_peinture 

et une vue d’ensemble du roof

Je vais pouvoir maintenant m’occuper des mains courantes servant de glissières pour le capot, refaire une porte avec une nouvelle serrure, remonter les équipets et toutes les boiseries intérieures et extérieures, m’occuper des housses de coussin. Encore pas mal de travail et tout cela sera fait pendant que les sous couches avant l’antifouling sécheront.

La suite, alors le vernis sèche, 8 couches au total avec une couche par jour ça fait du temps tout cela.

Pour les coussins le tissu a été acheté et Josette une amie sera la couturière officielle pour les housses de coussins et pour les chaussettes des pare battages !

Pendant ce temps là le bateau j’ai « calé » le bateau car plus aucun patin et galet ne le tient sur la remorque, j’ai ensuite appliqué une première couche de primaire (interprotect), puis une deuxième

1re_couche_de_priamire_avant_antifouling

et enfin l’antifouling !

antifouliing_aprs_les_deux_couches_de_primaire_bi_composant

Il est beau mon bateau !!

Il ne me restera que le saumon et la dérive à faire la semaine prochaine quand j’aurai accès au portique pour lever le bateau.

Je pense découvrir une dérive « façon gruyère » car des morceaux de ferraille rouillée tombent régulièrement du saumon !! On verra cela dimanche prochain si la météo le permet.

Avant cette ultime étape, je vais refixer les listons, les positionner, les percer, les démonter pour vernir les trous de vis avant vissage complet (une étanchéité au sika sera faite également), je ferai de même pour les cales pieds et pour les mains courantes du roof, idem pour tout l’accastillage.

Bref, je réarme complètement le bateau, ça sent bon la fin de la rénovation et l’appel de l’eau se fait de plus en plus entendre.

Voilà, toutes les boiseries intérieures sont parées de 5 à 6 couches de vernis tonkinois, je commence par réaménager l’intérieur

Boiseries_intrieures_en_place

Les coussins seront bientôt terminés cela fera un petit nid douillet pour les siestes de cet été !

Les boiseries extérieures sont quant à elles parées de 8 couches de ce même vernis deux pots de vernis ont été nécessaires pour l’ensemble des boiseries (safran et barre compris), j’ai également refais le support de rail en chêne massif avec lui aussi ses 8 couches.

Les nouveaux listons peuvent donc être posés, vissés, et étanchéifiés avec du sika.

Mise_en_place_des_listons

Et voilà les listons sont posés, le bateau semble de plus en plus fini, les détais l’embellissent, enfin c’est mon avis.

liston edel 2

Reste maintenant à fixer les mains courantes du roof pour que le panneau puisse de nouveaux coulisser, fixer le support de rail, quelques éléments d’accastillage et le tour est jouer.

Mais avant la mise à l’eau je dois finir l’antifouling du saumon et traiter le dérive pour cette saison (un remplacement est prévu pour la saison prochaine).

Suite de l’aventure, ça y est le bateau est à nouveau à l’extérieur, il est sous la pluie, l’eau nettoie doucement la poussière qu’il a pris pendant ces 6 semaines de rénovation et il est bon de le voir dehors à l’air.

Direction la base nautique de Plobsheim où il naviguera la plupart du temps, quelques travaux à effectuer avant de remâter mon edel.

Programme du jour, lever le bateau pour poncer le saumon et meuler la dérive, antirouille, primaire et antifouling et tout ça avant les grosses averses annoncées pour la fin d’après midi.

Ponçage du saumon

Ma crainte désormais est de découvrir une dérive gruyère en très mauvais état, suspens ….

découverte de la dérive

Et bonheur, évidement la dérive montre des signes d’usure dû au temps qui est passé, mais elle est en bon état, l’épaisseur est plus que convenable. Bref une réelle bonne surprise. Il lui faut bien sûr un bon coup de jouvance avant un traitement antirouille.

Après le ponçage à la meuleuse.

dérive edel 2

après deux couches d’antirouille, deux couches d’interprotect et une couche d’antifouling et c’est fini !!

Saumon_et_drive_termins

Ouf, je souffle les gros travaux sont enfin terminés, 6 semaines pour redonner à cet edel 2 une nouvelle jeunesse, une nouvelle vie remplie de cris d’enfants et de bons moments de naviguation.

Six semaines durant lesquelles j’ai mis ma vie de famille un peu de côté, mes deux garçons m’ont souvent dit « papa tu vas encore au bateau ! » et Sof mon épouse à assurer un max pour que je puisse être libre d’aller sur le chantier.

Alors à toi Sof  je dis « merci et TM DTMC », merci d’avoir été là avec moi à m’encourager et à me soutenir pendant ces six semaines.

Il reste encore quelques petites choses à faire comme refixer le support de rail, les cadènes et deux filoirs. Ensuite ce sera l’étape du remâtage et direction l’eau !!

Je vous montrerai une photo de « Babouna », car c’est le nom que notre petite tribu a donné à cet edel 2, une fois sur l’eau.

A suivre pour un dernier épisode…

Voilà « Babouna » est à l’eau depuis le 30 avril 2012, après deux mois de travaux les week-end et les soirs.

Une photo prise samedi 16 juin où toute la petite famille a navigué, que du bonheur !!

Babouna_au_ponton_juin_2012

La voile est semble-t-il d’origine avec prise de ris à l’ancienne avec des bouts, elle porte le numéro 326.

Une aute photo avec vue sur le cockpit et un peu l’intérieur de la cabine.

Vue_cockpit_intrieur_juin_2012

Une dernière vue de l’intérieur avec les coussins recouverts par Josette, une gand merci à Josette qui a fait un super travail haut de gamme pour notre petit bateau.

coussins_intrieurs_juin_2012

La petite cabine est le lieu de jeu préféré des enfants où se disputent des longues parties de toupies b…….

L’épopée de la rénovation est finie, et je dois avouer que cela a vraiement été un plaisir que de redonner une seconde vie à ce bateau, de le déconstruire pour l’améliorer, de passer du temps et de voir le nouveau chaque jour d’avantage, de le sentir prêt pour d’autres aventures au fil de l’eau.

Désormais est venu le temps de la naviguation, des apéros à bord, des bonnes parties de plaisir et de glisse, de l’apprentissage des mousses et matelots, en espérant transmettre un peu mon amour pour les bateaux à mes deux fils.

Reste encore à vous présenter l’équipage de ce magnifique bateau mais ce sera pour la prochaine fois et cela cloturera cet article.

En attendant, bon vent.

Laurent

author image

À propos de Sea You

Vous pourriez aimer aussi...

Floquer une voile

12 commentaire

  1. (Chapeau) j’avais vu le bateau sur la base, et c’est clair qu’il y avait beaucoup de boulot, mais là félicitation pour le résultat !

    Un grand bravo Laurent, et impatient de voir la suite du travail !
    et j’espère te voir à son bord très vite sur l’eau

  2. (on le l’arrète plus) je vois que tu as enrichi ton article, impressionant la rénovation des mains courantes et du rouf !!

  3. (Très beau travail) Voilà là encore une très belle histoire de rénovation. Encore un Edel 2 dont Maurice Edel aurait été fier !

    Bravo pour le travail et merci pour ce récit en photos

  4. (Felicitations!) J’attends avec impatience la mise à l’eau, ainsi que celle de Tyrone d’Olivier, pour qu’on puisse s’affronter en toute amitié sur le plan d’eau!

  5. (joli coup de neuf!) Alors là déja que l’edel 2 est un beau bateau, cette deuxième jeunesse lui va à ravir. Il te le rendra tu verra, en tout cas merci de nous avoir fait partager les étapes de cette rénovation.
    Bon vent à vous deux!

  6. (Yes !!) Oui Henri avec plaisir !! :) j’espère très vite !

    Je suis passé à la base ce matin et j’ai eu le plaisir de rencontrer Matisolo, et je confirme en vrai le beau travail qu’il a réalisé !!
    encore bravo

  7. (Remerciements) Bonjour à tous,

    Merci pour vos messages d’encouragement. C’est grâce à ce site et aux sujets abordés que j’ai pu me lancer dans l’aventure de la rénovation, en lisant par vos travaux, vos remarques, vos expériences.
    merci à vous pour ces précieuses informations qui servent à tout edeliste.

    Laurent

  8. (A l’eau !!) je crois qu’il est enfin à l’eau non ?? :)
    Félicitation !! :lol:

  9. (magnifique) Bonjour je rénove un edel 1969 , basé au lac de Paladu 38…. je vais suivre votre rénov’ pour attaquer la cabine … de l’huile de coude au programme

    Merci pour votre partage

    Corinne Bilieu-38

  10. (super beau) bonjour
    bravo pour ce travail il est magnifique
    je viens d’acheter mon 1 er voilier je vais m’inspirer de tous les conseils des adhérents car vous etes bourrés de bonne idées car j’ai quelque travaux d’embelissement a realiser sur mon edel 2
    bon vent
    pascal

  11. (edile) Je rejoins les edelistes depuis quelques semaines, mon Edel 2 de 1969 a les mêmes symptômes mais quid de l’osmose? J’ai décapé la carène et bien sûr cloques, dé-stratification, petits trous du gelcoat en limite de la ligne de flottaison plus un trou mal réparé.
    Pour l’instant, j’ai ouvert les coffres étanches (ce n’est pas un double coque), vidé l’eau avec une pompe vide-fût et j’attends que ça sèche…au sec.
    à venir: ponçage à la disqueuse (disque à lamelles 120) de la carène + VC Tar2 +Watertite+ Vc Tar2 en x couches.
    déjà un petit tour chez AD Toulouse pour tout ce qui manque ou est à refaire.(c’est le plus près de la Corrèze)
    L’épisode de la remorque et la sortie de l’eau pourra faire l’objet d’un récit à part. Merci quand même à Sud Ouest Remorques.

  12. (Bravo !) Je trouve votre article en recherchant des infos sur la rénovation d’Edel 2.
    J’envisage d’en acheter un.
    Quid de l’état avant un tel achat ? Et je ne suis pas certains de ne pas passer à coté de choses importantes.

    Comment va votre Edel maintenant ?
    Et si c’était à refaire…?

    Bon vent à vous

    Rom1

Les commentaires sont fermés.

Canal 16