Jean Lacombe et d’autres navigateurs solitaires l’ont prouvé : un voilier de 6,50 m bien équipé peut affronter la haute mer et quand on vient d’un bateau de 6 m, quel confort ! Surtout si la hauteur sous barrots atteint 1,80m comme dans l’Edel VI.

Revue Bateaux n° 230 (juillet 1977)

A la barre de l’Edel VI
page 77

author image

À propos de Webmaster

Vous pourriez aimer aussi...

Essai Neptune Edel 820

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Canal 16