Modification du pont d'un Edel4 pour faciliter le passage des drisses entre le bloqueur et le winch Après avoir lu et constaté le problème que rencontre les propriétaires d’Edel4 au niveau du passage des drisses entre le bloqueur et le winch, les drisses raguent sur une excroissance du pont et ne sont pas àl ‘horizontale. Ce qui à pour effet de marquer ‘sauvagement le gelcoat’ et rend difficile l’étarquage. J’ai réalisée une petite modif du pont qui va solutionner ce problème. 

 

Tout commence par une prise de repère au niveau du bloqueur et du winch.

modif_pont1.jpg
Positionnement du winch
 
modif_pont2.jpg
Le winch est positionné le plus à gauche possible afin que la drisse situé sur la gauche du bloqueur face un angle le moins important possible.
 
Marquage du pont pour fixer le winch
La poupée du winch est déposée afin de pouvoir marquer le pont des trous de fixation.
 
 
 
 
Vérification du positionnement du winch
Marquage de la partie du pont à supprimer
 
 
Remarque
Il ne faut pas supprimer l’intégralité de la partie transversale. En effet celle-ci permet tout de même d’éviter que l’eau ne coule dans le cockpit par le passe-avant ! J’ai donc garder environ 1cm d’épaisseur.
 
Découpe du pont
Découpe du pont à la disqeuse et finition à la scie à métaux.
Découpe du pont
La partie du pont découpée ne concerne pas la structure du bateau 
 
 
Découpe du pont
Dans la partie découpée, on peu aperçevoir une pièce de bois. Elle permet (lors de la fabrication du bateau) de faciliter la pose de la fibre (arrondi)
 
modif_pont8.jpg 
Découpe du pont
La découpe est bien dans l’axe
 
Partie découpée
 
Partie découpée
 
Partie découpée
 
Rebouchage
Rebouchage à la résine polyester dans laquelle j’ai noyé de la fibre de verre
 
Rebouchage
 
Rebouchage
 Lissage des bords au papier abrasif (grain 180) pour éviter l’usure prématurée des drisses
 
Rebouchage
 
Application du gelcoat
Une bonne couche de gelcoat à été appliquée, il faudra légèrement poncer pour fignoler.
 
Fin des travaux
Fin des travaux
 
Voilà la fin des travaux. On se demande toujours le risque que l’on prend à vouloir couper un morceau de son bateau. J’ai pris le risque et cela à été payant.
 

Durée

  • 1 heure
 

Outils

  • Disqueuse
  • Résine polyester
  • Fibre de verre (roving que j’ai éffilé)
  • Gelcoat
  • Regle
  • Marqueur

author image

À propos de Sea You

Vous pourriez aimer aussi...

10 commentaire

  1. (oups) oups moi je ne l’aurais pas fait, car je suis pas sur que ca ne soit pas un renfort pour rigidifier le pont …
    l’avenir nous le dira… si tu vois des fissures partant de la decoupe.
    sinon bien fait, mais ca on commence a avoir l’habitude avec toi pascal ;-)

  2. (Complément) Je ne pense pas que cela se fissure parceque la résine armée coulée avec de la mélasse de roving dans la cavité ne peut qu’avoir renforcé cette partie du pont du fait qu’avant c’était creux. Mais comme dit Aski l’avenir nous le dira.

  3. (surelever le winch??) Travail bien préparé et réalisé comme cela semble etre le cas à tous les coups avec PAscal.

    Je me pose tout de même la question de l’existence d’un tel omega avec une telle epaisseur de strat (il y a de la matiere tout de même). A l’epoque on ne calculait certainement pas le plan de pont et la coque par éléments finis mais on ne faisait également rien sans raison…

    En y réfléchissant cela doit probablement permettre de rigidifier le pont avant jonction avec la coque (pour eviter que le pont en general amener avec un palan au dessus de la coque ne s’affaissent aux extrémités, ce qui complique son positionnement). Une fois la jonction réalisée il est fort probable que la charge sur ce renfort se dissipe dans le reste du plan pont.

    Dans le doute pourquoi ne pas prévoir de surélever les winchs et les bloqueurs?

  4. (Ai ai ai!! Découper de la sorte l\’h) Cette structure constitue un raidisseur du pont. C’est le fait d’être creux qui lui donne sa force. Il suffit de prendre un tube de carton mince et de voir comme il est rigide malgré sa faible épaisseur et sa légèreté. Maintenant faire une découpe équivalent sur la moitié, et voir ce qui se passe? On a vite tout compris lorsqu’on essaye de le plier! En remplir une partie ne change quasiment rien, car il n’y a plus de compression en partie haute.
    De plus cette structure constitue un barrage afin d’empêcher l’eau balayant le pont de passer. As-tu envoyé un saut d’eau de l’avant pour voir ce qui se passe!
    En conclusion, je déconseillerai très vivement cette solution, à moins de liaisonner par le dessus une pièce de bois rétablissant un minimum de compression.

  5. (Titre incomplet) Ai ai ai!! Découper de la sorte l’hiloire!!!

  6. Cette modification n’engage que moi !!! Le temps nous dira quel impact cela aura eu sur le pont (si cela en à eu un). Au pire, une réparation sera toujours réalisable.

  7. Je me suis admiratif pour le boulot, c’est du travail de pro, rien à dire . Je ne pense pas non plus que cette barre serve beaucoup pour la rigidité du pont. La vraie question que je me pose (au risque de passer pour un vieux con) c’est pourquoi vouloir mettre un winch à cet endroit sur un edel 4
    La GV doit faire 20kg maxi toute mouillée et se monte eu haut facilement à la main. Une fois la drisse bloquée dans ton coinceur tu peux étarquer par un tour de ton palan de hale-bas et c’est tout.
    Quand tu tire au winch, cela va moins vite et surtout tu ne te rends pas compte de ta force, Si quelque chose coince, tu arraches tout, ce qui coince, les poulies de renvoi etc .. Par contre , le winch placé en pied de mat, la drisse faisant un tour dessus, sert de grosse poulie à cliquet, qui empêche la voile de redescendre quand tu reprends le bout et qui encaisse tout l’effort quand tu étarques par le bas.
    Sur un gros croiseur je ne dis pas, mais ça, ce n’est que mon point de vue
    Bien cordialement, Ph

  8. (vieux loup de mer) salut
    là zwicker a 100% raison : on voit le vieux :eek: … loup de mer ! :D

  9. (Pour que tout le monde participe) Effectivement Zwicker un winch de drisses pour l’Edel4 pourrait ressembler à un gadget du fait du poids de la GV. Toutefois pour apporter de l’eau à mon bateau :D En posant un winch à cet endroit j’ai pensé à ma femme qui devra hisser la GV ou à ma fille de 13 ans.
    Bien entendu cela se fera sous contrôle pour ne rien arracher ;-)

  10. (Eviter de toucher aux renforts…) Bonjour,
    Ces renforts de passavants sont en fait des « omégas »et servent en effet à rigidifier le pont en sandwich de l’Edel, qui, vous l’aurez remarqué, n’a pas de barrot pour le soutenir.
    Le fait de tailler dedans supprime totalement la résistance de cette structure, comme le dit Aralalda.
    Pour ceux qui ont des Edel aux passavants un peu souple, vous pourrez constater à quel point ce raidisseur est utile.
    Ce n’est bien évidemment que dans le temps qu’on pourra apprécier l’impact sur le pont, mais je trouve plus sécurisant de riveter un winch sur le mât, un peu au dessus d’un taquet, ce qui permet de hisser la GV et de régler la tension du guindant en même temps; et de manière plus précise.
    Et sans faire de l’Edel IV un régatier, on sait tous que plus il y a de longueur, plus le réglage du bout sera souple et imprécis.
    Enfin, je fais un peu le casse délire de l’histoire, mais je suis une vrai frileuse dès qu’il faut toucher à la superstructure des bateaux.
    Si ça tient comme ça, c’est évident que c’est toujours plus sympa de wincher debout depuis le cockpit!
    De mon côté, question modif, j’ai viré le chariot d’écoute GV du fond du cockpit pour mettre une poulie avec coinceur sur un émerillon 360, fixée sur une cadène au fond du cockpit, elle même reprise par une plaque inox sous le cockpit. J’attends de remâter (dans deux semaines) pour fixer la poulie le plus axée possible à mon point d’écoute sur la baume.
    Je posterai quelques photos à l’occasion.
    Eclatez vous bien! A plus!

Les commentaires sont fermés.

Canal 16