Accueil Forums Vos travaux Saison de travaux printemps-été 2021 : traitement curatif osmose (E4)

  • Ce sujet contient 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Alain Diart, le il y a 4 mois. Ce sujet a été consulté 546 fois
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #30428
    Alain Diart
    Participant
    Lieutenant de vaisseau

    J’ai un peu de retard dans la documentation de mes travaux, je poursuis la série, après le carénage, les listons, la restratification du puits de moteur, je m’intéresse au traitement des petites tâches d’eau apparues peu après le retrait des couches d’antifouling :mail:

    Ce n’était pas une bonne nouvelle, d’autant moins que l’état de surface était nickel après le ponçage. Je me voyais bien passer au primaire direct. Mais mettre du primaire epoxy sur une coque visiblement pas trop sèche n’est pas une bonne idée.

    On était fin février, pour accélérer le séchage de ces bulles, et découvrir celles qui se cachaient, j’ai entrepris de retirer le gelcoat (ou le primaire). Je n’ai pas trop compris qui était quoi, j’ai une couche de bleu et par dessus du blanc, est-ce que le bateau était bleu à l’origine ? Ce n’est pas le cas des oeuvres mortes, qui elles sont blanches donc probablement pas. Je me dis que les oeuvres mortes ont dû être traitées par l’ancien propriétaire.

    Toujours est-il que je ponce pour revenir à la fibre, ce qui n’est pas très amusant à faire, d’autant moins que c’est propre et très bien accroché. J’ai un peu le sentiment de gâcher, même si je n’ai pas de doute sur ce que je pourrais remettre à la place (je l’ai déjà fait une fois), je ne le fais pas très heureux de le faire.

    Petit à petit, je fais le tour de la coque, je ne toucherai pas à la partie la plus basse, qui ne laisse apparaître aucune tâche, et qui est encore plus accrochée que le reste. Ca fait partie des raccourcis qu’on prend en se demandant si on fait bien de les prendre… Rendez vous dans quelques années :wacko:

    Une fois le ponçage achevé (on arrive mi août, la coque est à poil ou presque depuis 6 mois), j’ouvre toutes les petites bulles (et une bonne partie des trous « têtes d’épingle » dans la fibre) avec une petite fraise diamant à tête ronde sur une Dremel (à vue de nez 4-5mm la fraise). Ca m’a donné l’impression d’être le meilleur outil pour ça : ça rentre très facilement dans les trous, détache ce qui est lâche mais se voit opposer une résistance sur ce qui est costaud. Et ça laisse un trou sans rugosité là où c’est passé. Pour ne pas en rater, j’ai entouré au marqueur chacun des trous que j’ouvrais.

    Il y a eu aussi une étape sur le meulage du saumon. Sur mon premier bateau, il n’était vraiment pas en bon état. J’avais un peu peur de ce que j’allais découvrir… J’ai profité de la meuleuse d’un voisin de chantier (je n’en avais pas alors), et découvre un saumon comme neuf, brillant de partout. Manque de chance, ayant fait ces travaux parce que le voisin me prêtait sa meuleuse ce jour là, je n’avais pas de quoi traiter. Le lendemain, c’était tout rouillé (la photo au dessous). Bon, j’ai rattrapé ça avec du celimeto (un produit antirouille d’une boite locale, et qui est très efficace et très facile à manipuler), et ai protégé la dérive au G4 Vosschemie. Ca n’a plus bougé jusqu’à la pose du primaire.

    Me restait alors à reboucher (mes cloques n’étaient vraiment pas grosses), et pour ça, j’ai utilisé du mastic epoxy YatchCare. En plusieurs passe (2 ou 3 je ne sais plus), avec ponçage entre chaque passe, et traçage au marqueur des creux qui restaient après le ponçage.

    Et tant que j’ai du mastic plein les mains, je repasse aussi pour relisser quelques parties de la coques un peu creuses (la jonction babord-tribord sur l’arrière, les abords du puits de moteur, l’espace entre les flasques du saumon, quelques marques sur l’étrave…)

    Fin septembre, les températures commencent à chuter, mais je prends un jour de congé pour prolonger un week-end de beau temps pour me dépêcher de faire le primaire avant l’hiver. Je bâche le bateau du mieux que je peux, d’une part pour pas avoir de pluie sur mon primaire qui sèche, et d’autre part en prévision des travaux de l’hiver : j’attaque le pont).

    Pour le primaire, j’ai pris du primaire epoxy de chez YatchCare, deux fois moins cher que l’équivalent de chez Hempel, mais qui couvre aussi deux fois moins (j’avais fais exactement les mêmes travaux sur mon premier Edel 4). Du coup je manque de produit et perd une semaine pour en recommander, dans un contexte où les stock n’étaient pas au plus haut. Pas hyper convaincu du YatchCare, la prochaine fois j’investirai un peu plus, à la fin ça coûte moins cher et on a un résultat plus rapidement !

    J’ai pris les deux couleurs de peinture, ça permet de voir où on passe entre deux couche, en alternant les couleurs (une couche grise, une blanche, une grise ; blanc sur blanc, c’est difficile de voir où on charge).

    Mi-octobre, j’ai 3 couches de primaire sur la coque, et compte en repasser une (ou deux) au printemps, avant de passer mon coppercoat. Il reste quelques tête d’épingle que le primaire n’a pas recouvert, il y aura un peu de mastic avant les dernières couches.

    D’ici là je démonte tout ce qui est planté sur le pont, en refait l’étanchéité, ponce tout et prévoit de le peindre au printemps (c’est maintenant, le printemps, non ?) :yahoo:

    #30432
    patbzh
    Participant
    Maître

    Très beau résultat Alain !

     

    #30433
    JC
    Participant
    Aspirant

    Comme d’hab, au top les explications de Alain !

    Beau boulot en tout cas !

    #30443
    Alain Diart
    Participant
    Lieutenant de vaisseau

    Merci les gars de vos retours :good:

    #30451
    Ian Hall
    Participant
    Quartier-Maître

    that looks awesome!  very impressive work. I have yet to tackle the bottom paint, I’m hoping it won’t reveal too many issues.

    #30484
    Alain Diart
    Participant
    Lieutenant de vaisseau

    Thank you Ian, good luck to you :yahoo:

    #30486
    kersau
    Participant
    Major

    Magnifique travail mais je l’ai réalisé il y a deux ans. Mais je me suis aapercu de quelque apparition de petit bulle. Donc retraitement

    #30488
    Alain Diart
    Participant
    Lieutenant de vaisseau

    Ah mince, c’est ce que je redoute le plus !

    Tu avais laisser sécher la coque combien de temps ? Avec quoi avais-tu traité ?

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Canal 16