L’installation d’un sondeur (sonde traversante) est à la portée de tous [cf.: ]. Toutefois avant son utilisation il est nécessaire de procéder à son qualibrage afin qu’il puisse délivrer une information juste et compréhensible par tous et éviter de belles frayeures ou dégâts.

Qualibrer son sondeur, c’est lui indiquer sa position en hauteur par rapport à la quille (ou saumon dans le cas d’un dériveur lesté)  ou par rapport à la ligne de flottaison. 

 

 

Pour cela 2 méthodes au choix

  • Offset de quille négatif, la profondeur est mesurée à partir d’un point situé au-dessous de la sonde.
    • si l’offset de quille est égal à la distance entre la sonde et l’extrémité inférieure de la quille, votre sondeur affichera la profondeur depuis l’extrémité inférieure de la quille jusqu’au fond.

  • Offset de quille positif, la profondeur est mesurée à partir d’un point situé au-dessus de la sonde.
    • Par exemple, si l’offset de quille est égal à la distance entre la sonde et la surface, votre sondeur affichera la profondeur depuis la surface jusqu’au fond.

 A cet offset, il est vivement recommandé d’y ajouter une marge de sécurité (pied de pilote) de 50cm (vous pouvez appliquer plus ou moins selon votre envie).

 

 

Etant à bord d’un dériveur lesté et adepte du mouillage sur haut fond, j’ai pris parti de choisir le calibrage de mon sondeur par le choix de la méthode « Offset négatif » avec dérive en position basse + pied de pilote. En arrivant sur un haut fond pour le mouillage, si j’ai oublié de relever la dérive, l’info affichée par le sondeur est celle correspondant à la réalitée de la situation. Si la dérive est relevée cela me fait gagner une marge correspondant à la hauteur de la dérive.

La sonde sous la quille est plus indiquée pour les navigations le long des côtes, tandis qu’au large, on préfèrera une sonde sous la flottaison

L’avantage que je trouve à cette méthode (offset negatif), c’est qu’elle me semble la plus sécuritaire vis à vis d’un talonnage éventuel. On sais combien d’eau il reste à courir avant de toucher. Durant la saison estivale, je profite d’une baignade pour controler que mon sondeur affiche toujours bien la bonne hauteure d’eau.

Dernier point sur lequel il faut être attentif, c’est l’unitée de profondeur affichée par le sondeur. Dans 90% des cas l’unitée sera affiché en anglais. Selon les appareils l’unitée exprimée par l’afficheur peut etre en :

  • Mètres / Meters (m)
  • Pieds / Feet (ft) = 30,48 centimètres
  • ou Brasse /  Fathom (ftm) = 1,82 metres

author image

À propos de Sea You

Vous pourriez aimer aussi...

Girouette – Installation
ZyGrib : Les prévisions météo

1 commentaire

  1. (Bien plus qu’un gadget gadget) Un sondeur bien calibré évitera bien des mésaventures. Je vous prépare un exemple de ce qui peut sinon arriver pour illustrer ton article mon pascal :-)

Les commentaires sont fermés.

Canal 16