Accueil Forums Au Bistrot des Edels Réfrigérateur/Glacière

Étiqueté : , ,

  • Ce sujet contient 5 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par QT, le il y a 1 mois et 1 semaine. This post has been viewed 212 times
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #26876
    QT
    Participant
    Major

    Hello,

    Question assez simple : Comment est-ce que vous gardez vos choses au froid en été ?
    J’ai l’idée de récupérer quelques batteries 12V, les brancher à un panneau solaire de 50/100W via un controller. Puis brancher un réfrigérateur du style Alpicool C20 situé dans le bateau/coffres du cocpit. J’ai un Edel2.

    Meilleures salutations

    #26877
    Patrick_33
    Participant
    Major

    Pour l’instant ne faisant que des sorties à la journée, j’emporte une glacière avec plusieurs pains de glace, et cela tient parfaitement au frais.

    Mais il est vrai que l’Edel 6 est beaucoup plus grand et permet de le faire.
    A terme, j’envisage une petite glacière électrique sur batterie avec panneau solaire aussi.

    #26881
    Alain Diart
    Participant
    Aspirant

    La glacière des premiers Edel 4 était très efficace. Généralement on achetait (ou fabriquait) des grandes bouteilles d’eau glacée. Ca se trouve assez communément dans les ports, supérettes de bord de plage (avec un peu de chance tu payes juste le prix de la bouteille, c’est pas toujours, mais ça arrive) ou les campings. Et l’avantage de ces bouteilles d’eau c’est qu’une fois la glace fondue, ça fait de la boisson fraîche. J’ai aussi souvent complété ces bouteilles d’eau de canettes alu de bière (en pinte, plus facile à loger, plus facile à recycler, ne casse pas), officiellement pour ajouter à l’inertie thermique de la glacière, en fait parce que j’aime bien ça en retour de nav.

    Quand on partait plus longtemps, j’ai une glacière 12v/220v qu’on faisait marcher par intermittence ou sur la prise de ponton (les systèmes à module peltier sont pas très efficaces d’un point de vue énergétique, mais assez bon marché).

    Mais on s’arrange pour ne rien avoir de trop périssable/fondant en général. On va prendre nos glaces au port, ça donne un objectif à mes ados.

    #26889
    QT
    Participant
    Major


    Si il dit vrai, un panneau de 50W devrait suffire. Une/deux vielles batteries 12V et elle est belle ?
    https://www.amazon.fr/Alpicool-R%C3%A9frig%C3%A9rateur-%C3%89lectrique-Congelateur-Cong%C3%A9lation/dp/B08HLJMK11 (Alipcool C20)

    #27015
    aralalda
    Participant
    Quartier-Maître

    Selon moi la question du froid pour les petits bateaux comme les Edel, faisant essentiellement du cabotage et de la navigation côtière, ne se pose pas, sauf peut être avec de très jeunes enfants et dans des zones très chaudes.

    Avant d’avoir des frigos, gros consommateur l’énergie, comment faisait-on? A la maison on trouve d’ailleurs n’importe quoi dans le frigidaire et qui ne devrait pas s’y trouver.

    Avant j’avais un Edel 600 et ne m’était même pas posé la question. Depuis 5 ans, loin de ma base (Alsace) je vis j’habite et je navigue une grande partie de l’été dans un First 285 plus spacieux (sans frigo) en Bretagne de St Malo à Belle-île et souvent au mouillage, donc avec pas mal de provisions à bord. Et pourtant je n’ai jamais mis un pain de glace dans la glacière, qui me sert de placard pour les conserves.

    Et bien je choisis des d’aliments en vrac qui se conservent à température ambiante.  Le seul problème serait la viande fraîche. Mais personnellement je n’en mange pas. On peut aussi passer à la viande séchée.

    Pour le beurre j’ai choisi le beure clarifié. Il se conserve à température ambiante plus de six mois!

    Les œufs, non lavés, se conservent à l’air libre sans risque plus de 15 jours. (une directive européenne impose d’ailleurs cette exigence et leur stockage, manutention et transport hors réfrigération pour raison sanitaire, le risque étant la condensation sur la coquille).

    Les fromages, de préférence à pâte dure, je les emballe dans du sopalin à changer fréquemment et le conserve dans un filet. Pour du râpé je le fais à la demande. A ne jamais mettre dans du plastique. Sans oublier la vache qu’il rit.

    Idem pour la charcuterie type saucisson, chorizo, ou jambon fumé, dans du sopalin et suspendu dans un filet. Ça sèche tout simplement.

    Pour les yaourts, achetés en petites quantité, on peut les conserver plusieurs jours. Il y a aussi des yaourts et dessert longue conservation.

    Les fruits et légumes dans un filet aussi. On peut passer également aux légumes lacto-fermentés pour étendre le choix des possibles. Idem pour tout ce qui est au vinaigre.

    Les pommes de terre les carottes, à l’abris de la lumière dans un placard bien ventilé. L’ail et les oignons, à ne jamais mettre au frigo pour éviter tout pourrissement, conserver à l’air ambiant.

    Le poisson ou les coquillages sont bien sûr consommés frais pêchés.

    Le seul problème c’est la salade verte, les endives se tiennes un peut mieux.

    Alors que reste-t-il à mettre au frigo à part les bières! Pour moi c’est dans les fonds. Les boissons glacées ce n’est qu’une question d’habitude de sédentaire. Les nomades ne connaissent pas. Ayant travaillé des années dans le sud marocain, la boisson pour éviter la déshydratation c’est le thé à la menthe très chaud.

    Alors pourquoi s’emmerder avec des batteries dédiés?

    Le débat est ouvert.

     

    #27046
    QT
    Participant
    Major

    Merci pour cette réponse complète :-) Je vais essayer la méthode pour le fromage.

    Mon cas est un poil plus compliqué si je le développe. On a un moteur électrique. Ce moteur a une batterie quasi HS. Du coup, mon idée de solution pour pouvoir bouger du centre du lac en cas de vent nul c’est : Du solaire et batteries.

    Dès l’ors, je pensait ajouter un frigo, en sachant que c’est du luxe.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Canal 16