Connexion

Wattuneed

rencontre_alinghi5.jpgLe hasard faisant souvent les choses, j'aurai dû rencontrer "Bobato," faisant escale à Thonon, les mêmes jours que moi, mais surprise, rencontre insolite, nous avons croisé un monstre de 30 mètres de long, 25 de large, et 50 de haut, c'était Alinghi 5, faisant ses essais sur le Lac Léman.

 

 

 

 

 

 

 
 
Enthousiasmés par le récit d'un ami qui a participé, pendant de nombreuses années, avec son Lacustre, à la "Régate des vieux bateaux de La Tour de Peilz" (se tenant fin juillet), et ne pouvant nous absenter plus de deux semaines, nous avons décidé mon épouse et moi de faire cet été une petite croisière sur le lac Léman. Départ de Strasbourg lundi 27 juillet dans l’après-midi. Voyage sans encombre, et arrêt pour la nuit sur le parking autoroutier de La Gruyère, de manière à être sur le lac à la première heure. Très joli parking dominant le lac du même nom. Gros orage dans la nuit.

 

dsc_0002-1.jpg

 

Mardi 28 juillet. La Tour de Peilz - Mise à l'eau et préparation

Arrivée tôt le matin à Vevey (distance la plus courte depuis Strasbourg plan d'eau de Plobsheim, 315Km),direction port de La Tour de Peilz. Le port est situé dans un très beau site, avec la tour du château. 10 Fr. la nuitée. Le garde port, que j'avais contacté par téléphone avant notre départ, me confie la clé de la grue moyennant 50 Fr.(environ 34 €). Entre temps il trouve un arrangement avec la police pour me trouver un endroit pour laisser la voiture et la remorque. Très bon accueil.
dsc_0006.jpg
dsc_0004.jpg

Mise à l'eau sans problème, et matage avec l’aide spontanée d’un plaisancier de Villeneuve amaré à proximité. 

 
J'invite alors mon aimable plaisancier à un rafraîchissement sur la terrasse ombragée du club de voile. Il nous fait un exposé détaillé, carte à l'appui, des sites à ne pas manquer, et quelques refuges d'accès facile en cas de gros temps que je note.  Après ce premier contact très enrichissant, achat de la "carte marine de Jean De Bosset" et du "Guide des ports" du même auteur, avitaillement, rangement de la voiture et remorque au lieu dit, puis baignade sur la petite plage devant le port.
 
dsc_0009.jpg

Je trouve dans ce premier contact confirmation de bien des éléments de mes recherches sur internet et de mon programme.

Sites détaillés et très intéressants sur le lac, la navigation et les ports :  http://www.sisl.ch/port/index_lac.htm

                                                                                                                                            http://www.ports-leman.ch/ports.htm

et la "Réglementation internationale de la navigation sur le lac Léman" :  http://www.admin.ch/ch/f/rs/c0_747_221_11.html

et la version PDF:                                                                               http://www.admin.ch/ch/f/rs/i7/0.747.221.11.fr.pdf

 

 

petite_carte_lman.jpg
Aperçu de la catre simplifiée extraite du Guide des ports. (Non conseillée pour la navigation, seuls les amers principaux y figurent)
 
  dsc_0011.jpg

 

 

Mercredi 29 juillet.  La Tour de Peilz - Vieux Rhône

Départ sous ciel bleu et peu de vent au portant, sous spi, pour Le Vieux Rhône. Pas de port à Montreux, dommage, on s’arrêtera au retour au port de Clarens, le plus proche.
 
monteux.jpg
 
 
Au passage contournement et découverte de Château Chillon. Contrairement au Guide des ports du Léman, le ponton visiteur n’est pas accessible. Seules les navettes peuvent y accoster. Dommage encore.

 dsc_0018.jpg

Nous continuons, sans s’arrêter vers Villeneuve, découvrons l’embouchure du Rhône qui est canalisée. Dans cette zone, peu profonde, le mouillage est possible. En général les endroits pour mouiller sur le lac son rares, et pour se baigner la seule solution, se mettre à la cape. L'eau est très claire et fait 23°.

Nous nous engageons ensuite après en avoir identifiée l’entrée, avec précaution, dans l'étroite et superbe passe sinueuse d’accès au Vieux Rhône, bordée d'une végétation dense, barrière d'arbres et de roseaux, au milieu des hérons, canards, poules d’eau, et toute sortes d’oiseaux.

Le Vieux Rhône est un petit port au milieu de la nature, très sauvage, bien abrité, très beau. (pas de sanitaires, juste un petit chalet en bois pour le garde port). C'est l'endroit où le Rhône se jetait dans le lac en formant son permier delta. Petite promenade aux alentours.
 
dsc_0021.jpg
Nous sommes tout petit, au milieu de la photo, à coté des 45 pieds et plus!  Comparez la hauteur des mats!

 

Jeudi 30 juillet.  Vieux Rhône - Pichette

Durant la nuit, il a dû y avoir un coup de vent, mais étant dans un endroit tellement protégé, on ne s'est aperçu de rien. Je voyais cependant la cime des arbres se balancer étrangement. Partis le matin dans le calme après avoir traversé la longue passe entre les arbres au moteur, on s’est retrouvé brutalement face au reste d’une houle de 5 à 6, ballottés comme un bouchon, sans voiles. Le fait de dérouler le génois apporte un peu de stabilité, mais la houle est courte et ça tape bien. Comme la journée est annoncée belle, nous continuons un moment vers Bouveret, sans faire escale, passons devant St. Gingolph, village frontière, puis les vents étant contraires, retraversée du lac au travers, pour la nuit à Pichette (au nord de Vevey). Un conseil prendre une place dans l’ancien petit port, attention toutefois s’il y a de la houle d’ouest. 

dsc_00231.jpg
dsc_0026.jpg
   Les cygnes et cannards ont tellement l'habitude d'être nourris par les plaisanciers, qu'ils en deviennent presque envahissants.

 

 

Vendredi 31juillet.  Pichette -Evian

Ce faisant, nous constatons que les ports coté suisse ont peu de places visiteurs, et vu l’affluence pour raison de fête nationale  (1eraoût ), nous décidons de rejoindre la cote française. Lors de la traversée vers Meillerie, toujours au près, persistance du vent d’ouest  force 2 à 3, surprise, derrière nous sur tribord nous voyons un énorme catamaran à voile sombre.

dsc_00271.jpg
 

dsc_0030.jpg

dsc_0032.jpg

C'est  Alinghi 5, la dérive de la coque bâbord relevée (comparez sa hauteur par rapport à la taille des équipiers), qui file, faisant ses essais, poursuivi par une meute de puissants bateaux à moteur, dont on ne voit que les sillages. Inutile de tenir tête, très vite il nous dépasse !

 

 

 

Arrêt pour midi au port de Meillerie, repas sur la terrasse du restaurant du port, bien sympathique, et au café, revoilà Alinghi, au portant cette fois, qui repasse en direction de son port d’attache le Bouveret. 

 

dsc_0034.jpg

dsc_0035.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à nous, nous reprenons notre périple, sous vent léger, toujoursau près, pour arriver à Evian au port des mouettes. C'est un grand port sans trop de charme mais avec cette fois-ci avec beaucoup de places visiteurs.

dsc_0048.jpgPromenade au bord du lac, ambiance très sympatique, au passage nous découvrons l'ancien port face à la gare maritime, constitué d'une digue avec deux ouvertures, mais il faut une annexe pour retourner à terre.

dsc_0037.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans la rue piétonne, le beau bâtiment Modern Style, siège des d'eaux d'Evian 

 

dsc_0046.jpg
Jetée du port.

 

dsc_00411.jpg

  En soirée, le ciel semble annoncer un changement de temps pour les jours prochains.

 

 

 

Samedi 1er août.   Evian - Thonon  (C'est là, que j'ai raté la première fois "bobato")

Le lendemain, petite étape vers Thonon. Pour l’instant pas de mauvais temps vent de 2 N-NW, donc toujours au près. Au passage nous entrons dans le port de Ripaille, sorte de « Port Grimaud » où nous ne nous attardons pas.

Arrivée dans l’après-midi à Thonon,entrée coté N-E, beaucoup de place sur catway. Le garde port nous donne des tickets pour le funiculaire, comme prévu dans le guide des ports. Petite visite en ville. 

dsc_00501.jpg

Dîner le soir sur le port avec feu d’artifice sur toute la côte suisse. Durant la nuit je suis réveillé par le vent qui s’est levé,  bien prévisible sur la photo du soir prise la veille à Evian. Tintamarre de drisses heurtant les mats, déclenchement des feux à 90 éclats par minute. Mauvais signe pour le lendemain! Vérification du gréement des voiles et des amarres, tout est OK. Dodo.

 

 

Dimanche 2 août.  Thonon (C'est là, que j'ai raté la deuxième fois "bobato")

Au matin, pluie intermittente et coup de vent, nous décidons de rester sur place et d’aller visiter à pied le château Ripaille tout proche.. 

dsc_0053.jpg En ruine, ce château fut rénové au début du XX siècle dans une remarquable combinaison de style médiéval et Art Nouveau. Contraste et synthèse étonnante.

dsc_0055.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 3 août.   Thonon - Yvoire

La météo prévoyant des restes de pluie avec du vent faible, nous partons pour Yvoire. Le vent sera effectivement faible, sans pluie, et l'amélioration du temps est rapide.

 Arrivée vers midi. Pas de place dans le vieux port, très pittoresque, nous trouvons une place dans le port principal sur catway. Déjeuner au restaurant, recommandé par mon ami: les « Flots Bleus » sur le port. Très bien et très agréable. 

 

dsc_0058.jpg       dsc_0071.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite du village, avec ses ruelles pleines de charme, son château, et son son clocher couvert d'inox qui en fait un amer facilement identifiable.

 dsc_0087.jpg dsc_0078.jpg   dsc_0085.jpg

 

 

Mardi 4 août.  Yvoire

Dans la nuit la bise (vent N N-E) ,non prévue par la météo,se lève et monte jusqu’à 6. Au matin, comme la bise persiste et que la houle est forte, nous décidons de rester sur place et poursuivons la visite d'Yvoire. 

dsc_0070.jpg
Dans le vieux port, un EDEL 600 

dsc_0063.jpg

L'après-midi, nous empruntons le petit sentier (chemin du moulin) qui traverse la presqu'île, jusqu'à Nernier. Petit village tranquille, pendant d'Yvoire sur la presqu île, mais beaucoup moins touristique, avec son petit port et sa petite plage.

dsc_0081.jpg

 

dsc_0080.jpg

 

 

 

Mercedi 5 août.  Yvoire - Pully

Nous devons commencer à songer au retour, l'étape la plus longue vers Rolle, Morge, St Sulpice, Ouchy et enfin Pully. A 9 heures du matin, reste de bise du N-NE force 2 à 3, belle journée de prévue, donc départ d'Yvoire à nouveau au près.

dsc_0092.jpg

 

dsc_0094.jpg
 

dsc_0093.jpg

La route sera longue, plus 17 milles en direct, alors, en louvoyant!  Premier bord direction Rolle, second bord vers Thonon. Heureusement au milieu du lac, le vent amorce sa bascule vers le NW et bien qu'il faiblisse un peu, nous pouvons maintenant faire route directe. Il est temps de préparer les casse-croutes.  A midi, sous un soleil de plomb, on aperçoit

dans la brume de beau temps le Mont Blanc derrière Evian. (malheureusement difficilement perceptible sur la photo!).
 
dsc_0097.jpg
 
 dsc_00971.jpg
Le Mont Blanc déjà plus perceptible sur l'agrandissement
dsc_0095.jpg
Yvoire est déjà loin.
dsc_0099.jpg
Arrêt  à la cape pour pose déjeuner et  baignade.
 
 
Nous poursuivons et passons au large de la balise avion suivant la route prévue, et faisons un petit crochet par Morges. Le vent bascule W-SW et faiblit de plus en plus. Nous continuons sous spi. Mais le temps étant compté, nous regrettons de ne pouvoir nous arrêter en cours de route, en particulier sur la Vénoge et à St Sulpice. Devant Ouchy le calme plat. Nous en profitons pour nous arrêter et nous baigner.
 
dsc_0104.jpg
 

Pully n'est plus très loin, nous rejoignons au moteur son très joli petit port . C'est le plus cher du séjour, 15Fr. Douche payante avec jetons à 1Fr.  Il n'y a pas de plage, mais une belle piscine donnant sur le lac.

 
dsc_0106.jpg
Le village est situé sur un promontoire, entouré de vignes. Ici pas de funiculaire comme à Thonon. La montée est raide pour un navigateur ! mais d’en haut, de la terrasse du Prieuré, ombragée par les tilleuls,
 
  
pully_panorama.jpg
quelle vue panoramique sur "le grand lac", la vallée du Rhône, la rive française, tandis que "le petit lac" se fond dans l'horizon.
 
dsc_0119.jpg
 Nous sommes amarés en pointe en tête de ponton.

 

Jeudi 6 août.  Pully - Clarens

Départ pour Clarens. Peu de vent. Nous passons devant Luttry puis Cully sous spi. La cote est riante avec ses villages et châteaux disséminés dans les vignes. Il fait de plus en plus chaud et il y a de moins en moins de vent.
 
 
dsc_0121.jpg

 

dsc_01251.jpg
dsc_012411.jpg 
Pétole, plus rien ne bouge si ce n'est la navette "La Suisse" qui passe fièrement dans la brume de beau temps.  Au programme repos, soleil et bain.
 
C'est au moteur que nous rejoignons le joli petit port du Basset à Clarens. L'île de Savagnon, avec sa villa romantique, ferme la rade, laissant une passe de chaque coté. Cadre splendide sur le Valais. C’est le port le moins cher du séjour 7 Fr(4€ 50). Ici comme ailleurs, à la capitainerie un petit panneau avec le tarif affiché, et des enveloppes (N° d’immatriculation du bateau à remplir), une boite prévue pour laisser son règlement en cas d’absence du garde-port. Club house très sympathique. Le port, très calme est situé dans un cadre somptueux, vue sur le Valais et les Alpes. Clarens est un quartier périphérique de Montreux, calme et plutôt résidentiel. Il y a une jolie promenade en corniche le long du lac jusqu'à Montreux, mais fatigués par la journée, nous rebroussons chemin, c'est un peu loin. Nous y retournerons demain quant nous aurons récupéré la voiture à La Tour de Peilz.
dsc_0132.jpg
dsc_0135.jpg
Il reste encore 3 places à coté de nous.

Au matin tout le monde à le nez en l'air à scruter l'horizon au dessus des alpes. Je demande ce qui se passe, c'est Alinghi5 transporté par hélicoptère qui vole vers Gênes. Trop tard, je ne voit qu'un petit point.

 
Vendredi 7 août.  Clarens - Tour de Peilz

La plus petite étape. Nous en profitons pour refaire tranquillement un tour de la partie ouest du lac, devant Montreux, Chillon, Villeneuve, Bouveret, avec des arrêts baignade. En début d'après-midi, retour précipité et prudent à La Tour de Peilz, car déclenchement des feux à 40 éclats à la minute.

 

Samedi 8 août.  Tour de Peilz - Rangement, démâtage, gruttage. Petit tour à Montreux.

Préparatifs pour le retour. La voiture et la remorque, laissées sous la surveillance discrète de la police locale, sont retrouvées sans problème, et tout cela gratuitement. Je démâte avec l'aide de deux jeunes, affairés à nettoyer la coque d'un bateau à moteur suspendu à la grue. Lorsqu'ils ont terminé, nous gruttons à notre tour. Nous profitons de la voiture pour faire un petit tour à Montreux. Très animé, belle corniche promenade le long du lac avec des plantes exotiques superbes. Au passage, concert de corps des Alpes. La grande halle couverte se dresse face au lac avec son mur de soubassement concave, en béton et bronze, évoquant des brisants couverts d'écume. Vue superbe sur le lac, de l'intérieur.
 
dsc_0147.jpg
dsc_01541.jpg
dsc_01411.jpg
Le lac dans sa longueur. 

 Après un savoureux dîner en terrasse au bord du lac, nous nous arrêtons au retour, pour flâner encore dans la pittoresque vieille ville de Vevey.

 

Dimanche 9 août.  Trajet retour

dsc_0162.jpg
 
Une dernière nuit au port, à bord du bateau sur sa remorque, dernière photo souvenir sur la vallée du Rhône au petit matin, et départ pour arriver au plan d'eau de Strasbourg (Plobsheim) en début d'après-midi.
dsc_01601.jpg

 

 

 Mes conclusions et conseils de ce court séjour

Ce que je retiens de cette petite croisière sur le Léman, pendant laquelle le loch a totalisé plus de 120 millles:

En cas de changement de temps, la houle monte vite, elle est très courte et on vite secoué. A deux reprises nous avons eu droit aux signaux lumineux, même si une fois c'était une fausse alerte. Donc prudence.

En 12 jours nous n’avons pas pu faire "le Petit Lac", soit l’ouest d’une ligne Nernier-Rolle. Nous aurions aimé nous arrêter plus souvent. Nous reviendrons.

La carte est bien faite, mais les amers sont en général très difficile à identifier, avant d’y avoir réellement été, surtout avec la brume. De ce fait la navigation n'est pas aussi facile quil n'y paraît sans GPS. J'ai néanmoins
tracé sans problème mes routes et positions au compas de relèvement et règle Cras.

 

La rive coté suisse, est plus riante, car exposée au sud, avec la vue sur l’extraordinaire paysage des alpes françaises orientées au nord.

L’extrême gentillesse et amabilité de nos voisins helvètes. On ne nous a jamais demandé le moindre papier. La nuitée en moyenne est de 10Fr. soit moins de 7€ pour un service de qualité. Seul bémol, il y a peu de places visiteurs, souvent en pointe et en tête de ponton. Alors attention à ne pas être coincé entre deux très gros bateaux! Mais il y a toujours moyen de s’arranger avec un petit bateau. Prévoir des amarres avec mousquetons pour crocheter la bouée arrière, car les places sont prévues très longues et avec nos petits bateaux, plus d’une fois je suis resté court, à double sur la bouée (sauf à Clarens, où deux tailles nettement différenciées étaient prévue) . 

De part la topographie des cotes, il n’y a que très peu d’endroit pour mouiller.

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#5 c\'est beau, la montagne à la \"mer\"avignettes 17-09-2009 00:51
que de belles photos, et que les monstres suisses sont impressionnants!
samedi 12/9, notre Edel et nous,de Thonon à la Tour de Peiltz (coucher de soleil), Dimanche, belle descente sous spi jusqu'à Genève,jet d'eau acceuillant, puis lundi, retour au bercail, seuls sur l'eau...sauf quelques planches (force 5, gîte à 30 tout le long, sous inter arrisé et 2 ris Gv)..., contents de prendre une douche!
l"automne sur le léman, çà bouge!
AZ
#4 heumm ca donne envie tout çadtelle 15-09-2009 02:12
Je me suis régalé sur la cote croate cet été mais ca me donne bien envie tout ça...
Je n'ai pas bien compris le principe des feux à éclats? c'est pour annoncer un coup de vent? A voir les gamelles que se prennent les classes 40 sur le lac (j'ai pu le lien) c'est vrai qu'il y a l'air d'avoir de grosses masses d'air qui décident de dévaler les pentes vers les eaux du lac.
#3 ricoux74 14-09-2009 15:10
super le reportage,
je navigue le WE au moins 6 mois par an sur le léman et j'en apprend encore...
Info pour tous... Gaffe aux feux à éclats le long du lac = vrais danger imminent, affalage, gilet de sauvetage et abris le plus proche. C'est ça, la montagne!
merci encore
#2 Ca donne envieTchap69 10-09-2009 23:17
Encore un petit récit bien sympathique, merci pour ces renseignements.
#1 Superbe récit!Roro73 10-09-2009 12:38
Salut Henri,

C'est vrai qu'on aurait pu se rencontrer.. Merci pour ton récit très complet. Les photos panoramiques sont sublimes!

Bon, à la prochaine. ;-)

Roro
Go to top

La Casserlane