Connexion

Wattuneed

Opus III (Edel 4)L’odyssée d’OPUS III

Départ de St Sulpices des Rivoires le Samedi 25 Avril 2009 pour la région d’Auxerre.
Nous avons rendez-vous à 14 h avec le propriétaire pour visiter et le cas échéant acheter OPUS III un magnifique EDEL 4 DL

 

 

 

 

A 14 h nous trouvons la bonne adresse mais nous arrivons sous une pluie battante

Le propriétaire m’avait prévenu que son bateau était en très bonne état il avait raison. Le bateau date de 1973 ces personnes naviguaient les deux mois d’été ensuite il l’hivernait et le stocké 10 mois par an dans une grange à l'abri. La coque est saine la peinture n’est pas passé, les vernis son refait , la cabine est très propre elle a juste besoin d’être aèré, le matériel est rangé à part les voiles sont très propre les cordage sont dans le même état .
 

Le moteur lui est un 7.5 chs 4 temps Honda sur son support mais le propriétaire me prévient qu’il ne le garantie pas il est donnée avec l’achat du bateau au premier abord il lui reste de la compressions, donc à faire réviser.

Le seul Bémol

Le bateau est vendu avec sa remorque double essieux

C’est une remorque sans rouleaux sans treuil pour mise à l’eau avec une grue et le plus gênant c’est le freinage hydraulique HYDRAKUP je ne connaissait pas mais il s’avère que l’on ne plus l’utiliser puisqu’il faut une prise branchée sur le circuit de freinage du véhicule tracteur, en plus ces pièce n’existe plus sur le marché et même si je les avaient personne ne veut s’engager a intervenir pour modifier le freinage d'un véhicule.
 

Par contre ce système est doublé par un freinage mécanique frein de parking mais il faut descendre du véhicule pour bloqué le système pour faire marche arrière sinon sa freine et on ne peut pas manœuvrer.

 (Ces ce système qui va me poser problème car il faut l'utiliser qu'avec le freinage HYDRAKUP)

 

 

Enfin malgré tous le principale c’est le bateau est il est en parfait état,

 

Pas de regret c’est partit nous l’achetons. Le temps de tous charger de faire les papier et le règlement il est déjà 20 H et en sortant le bateau du hangar il faut emprunter de l’herbe et un terrain meuble et ce qui devais arriver arriva je me suis embourber.

 

Ayant décroché le bateau et après plus une demi heure d’effort a placé des tuiles sous les roues et grâce au blocage du différentiel de mon Sprinter une option mais pas de regret il m’à sortie de plusieurs mauvais pas.

 

Et tous cela sous une pluie battante.

 

Il est 20 h 45 c’est le départ nous nous séparons c’est un déchirement pour l’ancien propriétaire à 76ans il ne pouvait plus sans servir.

 

LE PROBLEME

 

Nous sommes en route mais la remorque n’arrête pas de donner des coups de freins cela m’inquiète je roule doucement j’ai pourtant l’habitude de tracter des bateau mais soudain!!!

 

gros problème en en amorçant une petite pente un grand bruit je m’arrête, l’attache avant composer d’un câble munis d’un tendeur style ridoir avec deux crochet qui se visse pour la tension c’est rompu et le bateau a glissé sur la remorque le mat a heureusement a peine touché le haut fourgon nous avons eu de la chance mais il fait nuit il est 21h passée il pleut toujours et impossible de rouler comme ça

il faut faire reculer le bateau de 30cm !!!!

 

Nous avons d’abord reculer le mat, ensuite décrocher la remorque attacher le bateau en passant par le crochet avant en ceinturant la coque avec une corde je l’ai tire avec le fourgon mais c’est la remorque qui reculait pas le bateau .

 

Résultat j’ai laissé mon épouse sur le bord de la route pour garder le bateau et je suis retourné cher le propriétaire qui passe un tire fort il était plus de 22 H il c’est proposé de venir m’aider mais j’ai refusé car il était très fatigué.

 

De retour au bateau j’ai cherché différentes solutions mais mission impossible je n’avais pas de point d’attache assez long sous la remorque pour pouvoir treuiller la bateau en marche arrière.

 

Il est 23h 30 nous sommes trempées, nous mangeons et nous nous couchons dans le bateau.

 

La nuit a été très dure pas de chauffage nous avons eu très froid surtout mon épouses et les affaires le lendemain matin était tous mouillées n’ont pas pu sécher.

 

Samedi 26 avril 2009

 

Il est 8 h 45’ le téléphone sonne c’est l’ancien propriétaire je lui fais part de mes problèmes et il me rejoint 30 minute plus tard ;

 

La solution est trouvée avec les 2 véhicules.

 

Devant le tracteur la remorque attelée, le second véhicule à l’arrière ou l’on attache le treuil et toujours en ceinturant la coque avec une corde passer dans l’anneaux avant du bateau, c’est parti mon fils au treuil mon épouse moi et l’ancien propriétaire soulevons le bateau à l’avant par à-coup ouf c’est gagner tous doucement en plusieurs fois nous l’avons remis en place.

 

Nous plions tous j’attache cette fois ci le bateau avec des sangle a cliquets que j’avais emmener et cette fois ci je roulerais avec la tête de freinage bloquer comme si je souhaitais faire une marche arrière, j’ai donc rouler sans freins sur la remorque je n’avais pas le choix mais mon véhicule un Spinter 316 Châssis long 6.5m ma permis de rouler sereinement.

 

Enfin il est 10h45 ayant pris congés de l’ancien propriétaire nous nous dirigeons vers Auxerre et après un bon repas chaud a la cafétéria il est 13 h30 direction St Sulpice des Rivoires dans le l’Isère 550kms environ à parcourir.

 

Apres 100kms une pause s’impose 1h de sieste obligatoire suite nuit très courte et agitée.

 

Il est 19 h arrivés à bon port après toutes ces péripéties.

 

Le voyage D’OPUS III est terminée .

 

J ‘en conclue que nous avons beaucoup de chance d’avoir pu acheter ce beau bateau,

Mais qui fallait le mérité.

 

Dédé DDPL

Départ après un bon repas chaud direction St Sulpice des Rivoires

 

Un beau convoi !!!!

edel 4
Edel 4
Edel 4 Opus III

 

Enfin arrivé à domicile

 

Edel 4 Opus III

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Go to top

La Casserlane