Connexion

Wattuneed

passe_coque1.jpgLors de l'achat du bateau, je me rejouissait de la présence d'un WC marin, signe de 'confort' à bord lors d'une navigation, d'autant plus lorsqu'il y à des enfants à bord ! Idée était prise de réviser le WC et changer les passes-coque hors d'age et inexploitable. Pour autant après réflexion, il s'avère que cela est pas du tout écologique voir même sale lorsque l'on pratique de la croisière cotière. Les nouvelles réglementations et l'envie de pouvoir mouiller librement m'a conduit à prendre la décision de passer au WC chimique. Voilà comment j'en suis venu à devoirs boucher les trous de passes-coque.

 

Voilà l'état des passes-coque avant les travaux :

Etat des passes-coque avant rebouchage
Avant de démarrer les travaux

 

 Phase de découpe

Les passes-coque en laiton ayant subit l'air marin durant de nombreuses années (très certainement), ils étaient totalement corrodés. A savoir que le sel en avait soudé toutes les pièces. Impossible de dévisser les écrous, même après y avoir mis une sacrée dose de WD40 (dégripant).
Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, j'ai été obligé d'utiliser une disqueuse pour en venir à bout. Pour cela j'ai d'abort découpé la partie la plus importante :

 

Etat des vannes en laiton sur un edel4
Vanne en laiton HS (corrosion due au sel)

 

Découpe de la vanne en laiton à la disqueuse (Edel4)
Découpe de vanne en laiton soudé au passe-coque
 
 

Après cette découpe de vanne, il reste le passe-coque et son boulon.  Pour la découpe, procéder à l'entaille à la disqueuse comme pour des parts de gateaux, en faisant attention de ne pas aller jusqu'à la coque.

Ensuite avec un marteau,un burin et une pince, faire sauter le passe-coque. voilà les passes-coque enlevés.

 
Plus de vannes
Place nette !
 
 

Reste encore une chose très génante : Le carter en résine du WC marin qui prend beaucoup de place et qui ne va pas faciliter la pose d'un WC chimique. 

 

Même procédé que pour les passes-coque : découpe à la disqueuse. Attention à la poussière de résine et de glecoat. Le masque et les lunettes de protection sont indispensables. Sans ces protections cela devient très très rapidement irréspirable (sans parler de l'état de vos poumons !)

 
Découpe d'un carter en résine et gelcoat
Voilà une première partie du carter découpé.
 
 
 

Phase du meulage/ponçage

Un bon rebouchage est un rebouchage qui ne se voit pas lorsque l'antifouling est appliqué ! pour éviter une sur-épaisseur au niveau de la coque, il faut procéder au ponçage/meulage du trou.

 

 

Phase dépoussièrage

Pour que la résine tienne bien à la coque, il est important de dépoussièrer et dégraisser proprement la coque. Pour cela rien de tel qu'un bon chiffon propre en coton (non pelucheux) avec de l'acetone.

 

 

 

Phase de découpe du mat et du roving

Matériaux utilisés :

  • Mat (300gr)
  • Roving (300gr)
  • Feuille de plastique transparente
  • Marqeur


Pour reboucher les trous il faut appliquer la feuille plastique sur la coque et décalquer le trou.

 

Reboucher un passe coque
Décalque du trou
 
 
 
A partir de ce calque il va faloire dessiner des cercles parallèles à celui du milieu. 1 tout les cm semble suffisant. Ce calque sera utilisé pour obtenir les formes à découper dans le mat de verre et le roving :

Découpe du mat de verre et du roving
Découpe du mat de verre
 
 
Cette phase est à reproduire pour la toile de verre : Roving (300gr) une bonne paire de ciseau bien aiguisée est indispensable sinon le roving s'éfiloche !
 
 
 

Préparation de la résine

Matériaux utilisés :
  • Résine polyester (l'époxy c'est mieux mais plus cher)
  • Catalyseur
  • Petite balance de cuisine
  • Pinceau
  • Acetone (pour nettoyer le pinceau)
  • Doseur
  • Rouleau débuleur


Avec une température ambiante de 18°C la résine dosée à 1,5%/kg peut etre manipulée pendant 15 à 20 minutes, il faut donc faire vite. Une bonne préparation de son espace de travail est donc promordiale.

 

Résine polyester
Pesage de la résine
 
 
Pour 100 grammes de résine il faut 1,5% de catalyseur (entre 1% et 2% selon la température et la rapidité de la prise de la résine souhaitée).
Pour ne pas m'embeter à peser 1,5% de 104 grammes j'ai demandé au vendeur de me fournir un doseur. C'est une petit bouteille en plastique munie sur son haut d'un bec doseur.
 
Résine polyester avec catalyseur
La résine est prête à être appliquée
 
 
 

Phase encolage du tissu de verre

Les disques de mat et de roving sont encolés de façon alternative en commençant par le plus grand. (1 disque de mat / résine/ rouleau débuleur / 1 disque de roving / rouleau débuleur / résine /  1 disque de mat  / rouleau débuleur /  1 disque de roving / etc...) 

 

Tissus de verre encolé à la résine polyester
Les disques de tissus de verre sont encolés

 

 

Phase application sur la coque

Le plus difficile est fait. Toutefois il reste encore du travail ! Il faut appliquer ces disques de toile de verre et de résine sur la coque.

En posant ces disques, veillez à appliquer le disque le plus large au contact de la coque et appliquez le rouleau débuleur.

 

 

Phase séchage

Maintenant que tout est terminé vous devez attendre un minimum de 24 à 48h avant de commencer à poncer.

 

 

Observation:

La résine époxy est moins poreuse dans le temps que la résine polyester. afin d'étanchéïffier le travail. En complément j'ai appliquer une bonne couche (face intérieure de la coque) de résine époxy (en bleu) Watertite International.

 

Epoxy sur coque polyester
Face extérne de la coque (vous l'aurez remarqué Baba)

 

 

Résine epoxy
Face intérieure de la coque.
 
 
Le bloc carter à été comblé avec de la récup de bois. C'est écolo c'est ce qu'il reste de la porte en bois de  séparation  carre/cabine) et de la résine avec du mat de verre et du roving.

Après cela il va falloire poncer le tout et appliquer un coup de gelcoat (qu'il faudra aussi poncer) avant d'appliquer l'antifouling !

 

Maintenant que les trous sont rebouchés vient la phase d'installation du WC Chimique (cf. article installer un WC Chimique) et ensuite à moi les mouillages dans les zones propres et la baignade autour du bateau alors que les enfants ont une envie pressante Heureux

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#4 Beau Travailbilly 14-05-2009 19:35
Trés bien expliqué et beau résultat,

En entendant les cloches de l'église je vois que tu as juste fini pour aller a la messe mettre le bateau sous la protection divine pour que la réparation tienne le coup.

Mais je rigole, par contre une remarque a la fin de la vidéo on aurai pu voir ton sourire du travail bien fait alors qu'on ne voit que ton pouce.
Amicalement
Billy
#3 Getshielddtelle 07-05-2009 23:37
CEla ressemble donc à ca du GEtshield. J'ai hesité pour les flotteurs. mais comme ca se limitait a quelques dcm2 mon pb, je me suis contenté de 2 bonnes couches de primaire epoxy. Au final le Getshield me semble etre un "super" pirmer epoxy (plus epais). MAis j'y pense pour la coque centrale apres l'hivernage (et donc 6 mois de sechage dans le hangar). CE qui me rassure dans mon cas c'est que les petites cloques etaient toute seche (hormis la reparation sous la ligne d'eau, mais je comme disais sur un post du forum, elle n'etait pas etanche du tout cette reparation)
#2 Pascal JOUIN 07-05-2009 02:11
La coque devait effectivement présenter un début d'osmose. Mais après contact avec la Sté International pour avoir des infos, j'ai appris que la couche verte est en fait du Gelshield (traitement osmose) de nombreuses couches ont été appliqué (c'est très épais). Si je n'avais pas gratté l'antifouling, jamais je n'aurais cru que la coque avait été touché par l'osmose. Traitement curatif très bien fait par l'ancien propriétaire (et je compte bien poursuivre en ce sens).
#1 Joli travaildtelle 07-05-2009 01:54
Visiblement bien pensé et preparé (en n'oubliant pas la doc photo et video pour l'article).
J'aime bien l'astuce de la decoupe en cercle de la fibre, en general on ne s'embete pas avec ca et le resultat est une strat structurellemen t pas trop cohérente avec le reste de la coque et un poncage laborieux.
Tiens au passage les petites cloques dans l'antifouling, j'avais la meme chose au niveau de la ligne d'eau des flotteurs du tri22. C'est à cela que ressemble un debut d'osmose? je n'avais aucun liquide derriere (j'en ai perce 1 ou 2 avec une aiguille avant de reboucher au watertite) donc je sais pas trop?
Go to top

La Casserlane