Connexion

Wattuneed

Edel4 dl à Sévrier
Voilà venu le temps de vous raconter l'histoire de la fabuleuse chaine d'entraide EdelVoilier qui mena à l'acquisition  d'un Edel4 DL. Cet article sera aussi pour moi l'occasion de remercier l'ensemble des membres qui ont contribué de près ou de loin à cette aventure.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

 

Après la vente de mon Edel5 day-boat «Swan» qui me permit de découvrir le monde des Edels et la navigation en eaux intérieures dans un cadre idyllique, le temps était venu de rechercher plus grand.

Famille constituée de 5 personnes, le day-boat ne nous permettait pas d'envisager des balades côtières ni même une petite nuit à bord durant la fête du Lac d'Annecy . Je me mis donc à la recherche de mon futur Edel (seul chantier permettant à longueur égale avec d'autres bateaux de marques différentes de proposer une telle habitabilité). Ce choix se porta tout d'abord sur les versions 6 ou 660.

Nos amis Robert et Eva nous ayant permis de découvrir l'habitabilité de leurs Edel4 quillard nous ont très vite mis l'eau à la bouche avec ce modèle que je ne connaissais que de nom et sur le papier. L'Edel4 possède une hauteur sous barreau plus importante que sur les versions 6 ou 660.

50cm de plus ça ne vous parait pas grand-chose et pourtant en terme d'habitabilité c'est énorme d'autant plus sur un petit bateau.

 

 

Après avoir longtemps scruté les différents sites spécialisés d'annonces gratuites et bien entendu la section petites-annonces du site je perdais espoir de trouver un jour un Edel répondant à mon budget (ultra serré). Vous qui lisez cet article, faites surement partie des personnes à qui j'ai fait part de mes recherches (qui ne fûrent d'ailleurs pas informées de mes espoirs et mais aussi désespoirs).

Pourtant, le 17 janvier 2009 après-midi, le téléphone sonna vers 18h. C'était VodkaIII !

Informé de mes recherches, il scrutait très fréquemment Internet pour m'informer des annonces pouvant me correspondre en m'en tenant informé par messagerie privé ou par email.

 

Voici à quelques mots prêts l'information qu'il me communiqua :

"Pascal, bonjour c'est VodkaIII, je vous appelle pour vous signaler une annonce très intéressante qui semble correspondre à vos recherches. Elle est sur le site Leboncoin.fr elle est parue aujourd'hui à 16h30. Il faut faire vite !, La personne est pressée et au prix demandé, ça va aller très vite..."

 

L'ordinateur allumé durant notre conversation, je me rendis sur le site pour visionner l'annonce en question. Coup de foudre pour cette unique photo qui présentait un Edel4 DL avec remorque double essieux et moteur 10cv. Après une rapide 'concertation' avec ma femme je pris le téléphone pour en savoir plus.

Photo de l'annonce de l'edel4 en vente

L'annonce était tellement intéressante que je n'étais pas le seul à vouloir contacter le vendeur. Il fallut renouveler les appels téléphonique vers ce numéro pendant près d'une heure (la touche bis du téléphone doit encore s'en souvenir). La persévérance étant de mise pour le coup je réussis enfin à avoir le vendeur en ligne.

Après avoir demandé quelques informations et photos complémentaires (un peu à la va-vite tellement excité par cette opportunité) qu'il m'envoya par email le soir même, je repris contact avec lui dès le lendemain pour savoir si des visites étaient déjà programmées. "...une personne doit se déplacer dimanche prochain et faire 400km pour le voir et partir avec si la visite est positive". Il fallait réagir très vite !!!

Je pris contact avec mon ami Robert (roro73) pour savoir s'il pouvait se libérer dans la semaine afin de programmer une visite plus tôt dans la semaine (ne possédant pas encore le permis E nécessaire pour remorquer) pour être plus rapide que l'autre client potentiel. Réponse fut faite d'un "oui pas de problème...". Le rendez-vous fut fixé avec le vendeur pour le jeudi 22/01/09.

 

Lundi 19 janvier 2009

Petit coup de téléphone au vendeur pour confirmer ma venue. Celui-ci m'annonce qu'une visite est programmée pour un autre client le mardi 20 janvier (aïe !!!! ça s'annonce mal pour moi. Grosse déception ! mais je garde espoir).  Ne pouvant être plus réactif vis-à-vis de cette date, je lui indique malgré tout être fermement intéressé et que je peux essayer de gagner 1 jour vis-à-vis de la date initialement programmée (Merci à Robert pour avoir eu la gentillesse de sa disponibilité). Je remercie aussi le vendeur de m'avoir réservé la date du 21/01/09 pour la visite.

Le client du mardi était très intéressé après sa visite et souhaitait revoir le bateau le lendemain ! Le vendeur lui répondit que cela n'était pas possible et lui proposa de repasser le jeudi (ce qui me laissait le temps de venir voir le bateau !).

 

Mardi 20/01/2009

Je trépigne d'impatience en croisant tous les doigts. Quelques échanges sur le site dans le radio ponton avec mon ami Robert on mit la puce à l'oreille de ce qui se tramait (je ne voulais pas trop en dévoiler du fait de mes précédentes déceptions : l'Edel4Q de la Seyne-sur-mer et l'Edel4DL de la Seyne-sur-mer).

 

Mercredi 21/01/2009

3h30 du matin : Dur de se lever

 

 

4h20 : Départ pour 10 heures de route pour faire Annecy > Boulogne-sur-Mer. Nous arrivons sur place aux alentours de 14h.

 

Fatigués, Robert aperçois une brasserie sur les quais non loin du bateau que nous avons aperçus sur sa remorque au pied de la grue. La faim à raison de notre estomac et nous prenons le temps de recharger nos batteries :

eloelie_article1_3.jpg

     Un bon plat de poisson frais

 

15h30 :

Nous retrouvons le vendeur au pied du bateau pour la visite tant attendue !!! La première impression est bonne, le bateau vient de sortir de l'eau et la coque semble en bon état. Après l'avoir inspecté à l'aide d'un grattoir pour antifouling (il y avait encore une petite couche d'algue sur la coque) aucune trace d'osmose.

Le pont semble en bon état (pas souple pas de faïençage particulier et non farineux). L'accastillage est vieux mais correct.

Le carré et la cabine semblent propres mais laisse apparaître un vrai bazar (tout est en état dans le carré, il y a encore la bouilloire inox assiettes, bottes ...)

La remorque n'est pas récente mais en bon état (le vase à expansion de liquide de frein est vide mais les freins fonctionnent). Une roue différente des autres attire cependant notre attention. Le vendeur nous expliquera que l'ayant sortie le matin même après 1 an de remisage, un pneu tailladé à éclaté lors de la remise en pression des pneus. Celui-ci à donc été changé à la dernière minute.

 

Je remercie le vendeur d'avoir tenu sa parole concernant le prix négocié sachant qu'un visiteur sur les quais (lors du grutage) voulait le matin même lui acheter le bateau en l'état et au prix fort sans négocier !!!

 

Après concertation auprès de mon expert E4 attitré, le temps est venu de prendre enfin la décision !!!!

Papiers en règles le bateau est sanglé sur sa remorque elle-même mise en place pour le long trajet du retour qui nous attend.

Edel4 sur le départ

Avant le départ, le vendeur nous rend très attentif au fait de devoir nous arrêter régulièrement pour vérifier les sangles mais aussi les moyeux et pneus afin de vérifier que ceux-ci ne chauffent pas.

Nous prenons la route avec beaucoup d'appréhension qu'en à l'état du pneu qui pourrait nous causer bien des soucis. Nous ferons quelques kilomètres les premiers temps pour contrôler à chaque fois l'état des roulements et des pneus. Bien nous en  pris du fait qu'au premier contrôle un moyeu nous semble tiède alors que les autres sont bien froid. L'angoisse et l'adrénaline sont au rendez-vous.

Inspection de la quille durant une petit pause sur l'autoroute

Edel4 sur la route

Le second contrôle (quelques kilomètres plus loin nous rassurera : tout est rentré dans l'ordre le moyeu est bien froid !). Pourtant j'ai eu une immense frayeur en sortie  de voiture : Ca sentait le cramé !!! Venant de faire réparer mon véhicule j'ai cru que c'était lui qui lâchait de par le poids tracté : Véhicule ok. Je me suis dit que c'était les freins de la remorque : Non tout était ok. En fait, un couple d'anglais fraichement descendus du ferry en direction de leur résidence secondaire venaient de cramer leur embrayage (fraichement changé : 4 mois)  de leur gros 4x4. Robert leur à rendu un fier service en faisant l'interprète entre le couple d'anglais et leur assistance voiture.

  

Etant trop bavard, je vais arrêter là les détails de ce retour qui nous à paru interminable (+ de 800km à 90km/h ne connaissant pas la remorque).

Nous sommes arrivé sur Annecy sur le coup de 10h30 le jeudi 22/01/09 par un beau soleil d'hivers où l'Edel 4 "ELOELIE" pris place.

 

Edel4 dl sur Annecy

 

Des travaux (esthétiques) de remise en état viendront agrémenter les pages du site au fur et à mesure de l'avancement de ces travaux.

 

Je remercie l'esprit d'entraide qui règne sur EdelVoilier qui ma permis de concrétiser se rêve...

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#2 JEAN-JACQUES NOLLET 28-01-2009 18:00
c clair que 90 km/h c'est assez , avec mon 730 je peux pas rouler plus vite , (mais je pense que le poids est mal reparti , on verra ça au printemps )
en tous cas felicitations et bonne nav
#1 aski 28-01-2009 13:29
felicitations pour ton acquisition :zzz
90 kmh avec la remorque il ne faut pas esperer beaucoup plus si tu ne veux pas prendre de risque ...
Go to top

Corse Plage Santa Julia fe4a6