Connexion

Wattuneed

Schema Connexions Nmea0183 Multiplexeur

Après avoir montré les différentes connexions électrique mise en place entre la batterie, le tableau électrique et le panneau solaire (article : Schéma de connexion des Instruments - NoStress), voila venu le temps de passer aux choses sérieuses. La connexion des différents instruments entre eux pour la mise en place d'une centrale de navigation.

 

 

 

Schema Connexions Nmea0183 Multiplexeur

 

Qu'est ce que NMEA

La norme NMEA 0183 est une spécification pour la communication entre équipements marins, dont les équipements GPS. Elle est définie et contrôlée par la National Marine Electronics Association (NMEA), association américaine de fabricants d'appareils électroniques maritimes. (Source : Wikipedia)

 

NMEA0183 & NMEA2000

Avant de parler des différents instruments et de leurs caractéristiques Il est important de signaler que sous le terme NMEA  se cache 2 protocoles de communication ("langage") différents :

  • NMEA0183 : La norme 0183 utilise une simple communication série pour transmettre une "phrase" à un ou plusieurs écoutants. Une trame NMEA utilise tous les caractères ASCII.
Avantages Inconvénients
  • Pas de câbles spéciaux nécessaire
  • Compatible avec la plupart des logiciels de navigation (OpenCpn, QtVlm, Maxsea, ScanNav...)
  • Permet de réaliser soi-même certain capteurs avec communication de données au format nmea0183 (exemple : Arduino : Une station météo embarquée (Partie 1))
  • Ancienne norme 
  • Non compatible avec la norme Seatalk (sauf à y connecter un convertisseur (Nmea > Seatalk)
  • Plusieurs vitesses de communication entre appareil (38400 ,9600,4800) pour que les appareils 'causent' entre eux ils doivent être sur la même vitesse de communication.

 

 

Avantages Inconvénients
  • Branchement 'Plug and play'. Les instruments sont identifiés et opérationnel sur le réseau NMEA dès leurs branchements.
  • Vitesse de communication entre appareil
  • Matériel onéreux
  • Nécessité d'acheter des éléments de connexion pour installer un instrument sur le réseau du bord

Multiplexeur : A quoi ça sert ?

Un multiplexeur est un appareil qui permet de raccorder différents instrument (compatible nmea0183) dialoguant à des vitesses différentes, entre eux.

Le modèle que j'ai acheté est un Schipmodul version USB. J'ai acheté ce modèle parce qu'il à 4 ports en entrée (4 instruments différents) et qu'il permet sur un des ports (le 4) de convertir le language Seatalk en NMEA0183 et pour 2 ports de sortie différents.

Multiplexeur Schipmodul

 

Pourquoi ce choix de model 2USB  ?

C'était pour permettre de raccorder le multiplexeur à un Eeepc sur lequel tourne le logiciel de navigation OpenCpn ou QtVlm. Il existe un modèle Wifi permettant de s'affranchir de ce satané câble USB (qui est plutôt gênant sur un petit bateau). Mais le modèle Wifi n'était pas à la portée de ma bourse. Depuis l'achat de ce modèle, Schipmodul à sortie une nouvelle version de son multiplexeur permettant d'interconnecter des appareils NMEA0183 ET NMEA2000 ainsi que Seatalk sur le port 4. 

Schipmodul n'est pas le seul fabriquant de multiplexeur je n'ai aucune action chez eux mais je dois reconnaître que leur SAV est à l'écoute et répond aisément aux questions de branchement qu'on laisse par email. L'appareil est simple et est fourni avec une interface logiciel permettant de configurer chacun des ports. Si vous souhaitez qu'un article dédié au Multiplexeur et son paramétrage soit réalisé laissez un commentaire en ce sens.

 

Les fils : Un plat de spaghettis multicolores

Les connexions par appareil
Pilote Auto - ST1000+  [Raymarine]  cablage st1000Plus
Traceur GPS  - KP6299   [Onwa-Marine]   cablage KP6299 Onwa-marine
Loch/Speedo/Sondeur - M310 [NorthStar]  cablage M310 NorthStar
Afficheur Vent - S400 Wind A [Advensea]   cablage S400 Wind A ADVANSEA
Girouette ultrasons + Metéo - KW360 [Onwa-Marine]  cablage KW360 Onwa Marine 360d4
Transpondeur AIS - KS200 A [Onwa-Marine]  cablage KS200A Onwa Marine

 

Comment s'y retrouver ?

A chacun sa méthode. La mienne à été de faire une synthèse de tout ces fils et couleurs à l'aide de crayons de couleur. Ça m'à permis de visualiser plus facilement les fils pour réaliser les branchement au multiplexeur.

Synthèse du câblage de connexion nmea0183 du voilier NoStress (Edel4)

 

Voilà comment le schéma (en début d'article à été réalisé) et m'à permit de réaliser les connexions des différents fils au multiplexeur. La mise en place d'une centrale de navigation ne se limite pas qu'à brancher des fils et tout allumer pour que tout fonctionne par magie ! Ça serait un aller un peu vite en besogne.

Afin d'y aller par étape, je vous exposerais, dans un prochain article, comment j'ai procédé pour configurer le multiplexeur qui m'à permis de mettre en route la centrale de navigation. A savoir de voir mon bateau positionné de manière très précise sur un fond de carte, de voir toutes les données de navigation sur mon traceur mais également sur mon Eeepc.

A quoi ça peut bien servir tout ça ?

Grâce à tout ceci, il m'est maintenant possible de :

  • Définir une route sur un fond de carte avec différents waypoints que suivra le pilote-auto lorsqu'il recevra de votre Traceur ou Eeepc les informations.
  • D'enregistrer toutes vos données de navigation en temps réel afin de pouvoir les rejouer et analyser votre navigation durant vos soirées d'hivers. 
  • Créer sa propre polaire de navigation en fonction de ses voiles 
  • Faire du routage météo côtier à l'aide des fichiers météo AROME de Météo France
  • Permettre de retrouver un équipier tombé à la mer à l'aide de l'AIS et la balise personnelle mise en place sur les gilet de quart.
  • De déléguer au PC la génération du journal de bord en automatique (avec toutes les données , vents, vitesse, sonde, cap, température, Baromètre, changement de cap ....) afin d’être plus présent à la barre, au réglage des voiles, à la veille dans le cockpit, de passer plus de temps avec ses équipiers...

Bref la liste est longue.

Toutefois, il est important de rappeler que la navigation automatisée n'est pas une fin en soit mais elle permet simplement d'être assistée à certaines tâches. En aucun cas ce type de navigation doit exempter le marin de savoir lire une carte, tracer une route. Un panne matériel est vite arrivée. Un problème de batterie rend très vite muet tout ce petit monde. Alors oui une centrale de navigation à bord permet de gagner en confort (est ce que nous nous rendons sur notre lieu de travail ou en vacances en attelage tirée par 4 chevaux ? ! Non le progrès à permit de nous faciliter les déplacements, les GPS de ne pas avoir à chercher notre route pendant des heures .......) .

Quand au fait d'avoir une centrale de navigation sur un petit voilier en effet cela est tout à fait discutable il y aura toujours les pour et les contres.
Ceux qui me connaisse auront compris que mon objectif était d'ajouter une corde à mon arc et de 'maîtriser' la partie technologique que l'on rencontre maintenant sur n'importe quel voilier récent de 10m et plus mais également de 'démistifier' aussi le sujet en partageant mes connaissances acquises sur le sujet avec vous. 

Et oui comme tout le monde je rêve d'un jour ou je serais à la barre d'un NoStress 2 voguant vers de nouveaux horizons

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

#2 RE: Schéma de connexion : Instruments & Nmea0183 - NoStressPascal74 24-08-2016 20:49
Hello Tjalk33,

Je comprends parfaitement votre message et rassurez vous il n'y aura pas de censure de ma part. La libre expression tant que son contenu reste non déplacé est de mise.

Toutefois comme je l'ai indiqué dans mon message l'article à été réalisé dans un but pédagogique pour ceux qui s'interessent à cette nouvelle technologie. L'objectif n'est pas de remplacer mais d'avoir un system de navigation que je qualifierais de complaisance avec carte s papier en secours.
Je partage votre avis sur le fait que nulle technologie ne remplacera le plaisir de marquer de son crayon gras les points de positions d'une navigation à l'estime.
Cordialement
Pascal
#1 RE: Schéma de connexion : Instruments & Nmea0183 - NoStresstjalk33 17-08-2016 17:04
Je suis un marin d'une génération antédiluvienne habitué à faire le point au sextant, à "lire" l'eau à l'estime et à posséder un paquet de rouleaux de cartes avec force traits de crayons et de passages de gomme.
J'ai à mon actif deux tours du monde sur un ketch de '_ pieds en 95 et je n'avais rien de toute cette technologie "high tech".
Je ne me ferais pas à toute cette électronique moderne, à part peut ètre le sondeur qui remplace utilement le plomb suiffé.
Et je voulais vous dire mon admiration devant votre capacité à interconnecter cette "usine à à gaz" à jongler dans cette forêt de fils et de savoir tout loger dans une petite unité.

Vous avez raison de souligner le coté précaire de ce genre de "navigation", dépendante de l'électricité et donc des pannes. Vous avez raison de d'insister sur le fait que naviguer c'est aussi regarder et voir, calculer et comparer, enfin, j'aimerais aussi ajouter que le plaisir de naviguer c'est aussi une part d'incertitude, de mystère diraient certains marins poètes, cette part qui vous met en joie quand après quelques jours de navigation en haute mer, la terre se devine aux nuages à l'horizon et que le point d’atterrage est exactement (ou presque) celui que vous aviez calculé avec compas et estime.
Le plaisir de découvrir avec les yeux au lieu de tout savoir à l'avance parce qu'un ordinateur doté d'une carte ne laisse plus aucune chance à l'incertitude.
Pour les navires professionnels, celà se comprend, mais pour ceux qui pratiquent la navigation en amateurs, le rêve, le mystère, la découverte disparait. Et comme l'esprit marin, l'entraide, l'accueil tend de plus en plus à ètre remplacé par le chacun pour soi et que la main dans un port est moins tendue pour saisir la pomme de touline suivie de l'amarre que pour s'assurer de la carte de crédit...que va t il rester de la "vraie navigation, de cet esprit marin qui exercait nos sens et notre sens des responsabilités ? Le jour parait proche où comme dans l'administratio n, quand une erreur se produit "c'est la faute de l'ordinateur", non du préposé, le plaisancier après un abordage, dira, c'est la faute à NMEA et à mon plotter, ou mon PC, je n'y étais pour rien.....
Désolé, Ce propos ne devrait peut être pas se trouver ici, mais la lecture passionnante des montages de ces appareils que vous expliquez formidablement bien, ont suscité des réflexions que je n'ai pu m’empêcher de vous livrer
Go to top

La Casserlane