Connexion

Wattuneed

lazy-jack

Il n'y a rien de bien sorcier dans un lazy-jack: il s'agit d'une sorte de filet tendu entre le mât et la bôme pour éviter à la grand voile de glisser d'un bord ou de l'autre lorsqu'elle n'est pas en l'air. Un système que l'on trouvait déjà sur les vieux gréements et qui permettait d'étouffer facilement les énormes surfaces des grands voiles auriques et de contenir les mouvements des cornes volages...

 

 

 

 

 

 

 

L'apparition des grands-voiles lattés comme sur les catamarans de croisière et même sur les grand monocoques de course, ont amené les équipementiers à réinventer le lazy-jack qui s'est depuis généralisé sur tous les types de voiliers. S'il existe des kits lazy-jack prêt à monter (Plastimo, Harken), ils nous apparaissent bien onéreux (à partir de ) et nous vous conseillons plutôt de le fabriquer vous-même avec du simple bout (âme en polypropylène et gaine tressée en polyester convient parfaitement). A titre indicatif, un diamètre de 6mm conviendra pour un voilier jusqu'à 9 mètres de 8mm jusqu'à 12 mètres et du 10mm jusqu'à 15 mètres.

Deux pratique semblent s'opposer en matière de lazy-jack. D'un coté, le système à points fixes sur la bôme et équipé d'un bout de réglage renvoyé par une poulie dans la mâture ou pied de mât ou encore vers le cockpit.

moins les lazy-jacks gêneront la montée de la grand-voile mais qu'à l'inverse, une fois affalée, la voile sera un peu moins bien maintenue latéralement sur la bôme.

 

Pour les points fixes au mât

lazy-jack

Mieux vaux les situer sous les bas-haubans afin d'éviter que le bout se rague dessus. La seule difficulté que vous poseront les lazy-jack se résumera à l'envoi de la grand-voile, là  il faudra bien rester bout au vent jusqu'au passage de la latte supérieure afin d'éviter qu'elle ne se coince dans l'une des pantoires.

 

 

 

 

 

pantoire

Au niveau des pantoires, si des systèmes simple à œil cousu avec ou sans cosse (9,10)

peuvent convenir sur les petits voiliers, mieux vaudra pour les plus de huit mètres adopter une poulie (8,11) pour limiter le ragage et faciliter les réglages.

 

 

 

 

 

Pour les lazy-bag, deux écoles s'affrontent : Les partisans du 'sac" enfilé dans la gorge de la bôme (12) et ne nécessitant aucune installation et ceux qui finissent, comme sur les Etap des profils latéraux sur la bôme (13) afin d'offrir plus d'assise à la voile stockées.

lazy-bag

Pour la réalisation des pantoires, entraînez-vous avec des drisses frappées sur la bôme afin d'évaluer la bonne disposition pour maintenir correctement la voile. Pour frapper ces pantoires à la bôme, on peut soit fixer latéralement des pontets avec des rivets de 5mm, soit utiliser ceux coulissants sous le profil s'il en est équipé.  Les systèmes  à double pantoire munis de poulies avec système de réglage sur un taquet sur la bôme nous semblent les plus faciles à installer

Un peu de bout, quatre petite poulies, une poignée de pontets inox et un peu de jugeote feront le reste... 

 

Seuls les adhérent(e)s d'EDELVOILIER VOILIERS-PASSION sont autorisés à laisser des commentaires.

Commentaires  

+1 #3 cela va bien m\'aiderGuest 24-07-2007 01:37
je possède un Edel 2 et je n'avigue souvent en seul. En lisant ce bel article je me dis que je vais peut-être moi aussi m'y mettre . Est-il possible d'avoir des photos de ton lazy jack ?
Merci
#2 Lazy jackbilly 17-04-2007 22:28
:-) j'ai suivi tes conseils pour la fabrication du lazy jack avec la seul difference que j'ai mis des poulies a la place des cosses ,c'est plus doux et ça marche tout seul.
C'est un plaisir quand on est seul de baisser la voile
#1 Merci aux contributeursGuest 16-04-2007 12:36
Voilà la saison qui repart !!! En espérant que cet article vous permettra de vous simplifier vos navigation !
Go to top

La Casserlane